• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > La directrice générale du CHUS à la tête de l'Agence de santé de Montréal 

La directrice générale du CHUS à la tête de l'Agence de santé de Montréal

Patricia Gauthier, nommée à la tête de l'Agence de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Patricia Gauthier, nommée à la tête de l'Agence de la santé et de services sociaux de Montréal.

Archives La Tribune

La directrice générale du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, Patricia Gauthier, sera nommée à la tête de l'Agence de la santé et de services sociaux de Montréal dans la foulée du départ prématuré de l'ancienne PDG.

Mme Gauthier a une longue feuille de route dans le réseau de la santé. Elle a notamment occupé des postes de direction dans cinq hôpitaux de la région métropolitaine. Elle occupe depuis 2004 le poste de directrice générale du CHUS.

Sa nomination a été approuvée au conseil des ministres aujourd'hui. À l'aube de la soixantaine, Mme Gauthier arrive à la tête de l'Agence de la santé de Montréal dans un contexte difficile.

La PDG Danielle McCann a annoncé son départ par voie de communiqué la semaine dernière. Cette démission-surprise survient alors qu'il restait encore deux années à son mandat de quatre ans. 

Mme McCann disait vouloir prendre sa retraite et jugeait le moment opportun, à l'aube de l'élaboration du plan quinquennal de l'Agence.

Mais selon nos sources, le rendement et la gestion de Mme McCann ne faisaient pas l'unanimité à Québec et on lui a indiqué la sortie. 

L'Agence de Montréal est réputée pour être difficile à gérer, tenaillée entre les demandes des différents hôpitaux et les restrictions budgétaires imposées par Québec. « C'est un job de fou dont personne ne veut », a lancé une personne bien au fait de la situation. 

Le déficit du réseau montréalais à la période 7 atteignait 135 millions. La moitié de ce déficit est attribuable à quatre hôpitaux, soit l'Hôpital général juif, le Centre hospitalier de l'Université de Montréal, le Centre universitaire de santé McGill et l'Hôpital Sacré-Coeur. Au total, l'Agence suit la situation financière de 22 établissements aux prises avec un déficit.

L'expérience de la nouvelle PDG pourrait l'aider en ce sens. Elle a travaillé principalement en gestion financière et en technologie de l'information dans le réseau de la santé ainsi que sur plusieurs projets d'immobilisation avant d'occuper des postes de direction. 

Mme McCann avait succédé à David Levine il y a deux ans. Ce dernier s'était fait montrer la porte après dix ans à la tête de l'Agence. Un rapport ministériel avait révélé que les pratiques de gestions déficientes avaient placé l'Agence dans une situation financière difficile avec un déficit structurel de 100 millions.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer