Arthur Porter nie avoir reçu des pots-de-vin

Arthur T. Porter lors d'une conférence de presse... (Archives La Presse)

Agrandir

Arthur T. Porter lors d'une conférence de presse en 2006.

Archives La Presse

Partager

Sur le même thème

Le docteur Arthur Porter, ex-directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), nie avoir reçu des pots-de-vin. «Non, je ne sais rien à ce sujet», a-t-il dit dans une entrevue télévisée qu'il a accordée à la CBC.

Le Dr Porter serait au coeur de la controverse sur de possibles malversations entourant la construction du mégahôpital (CUSM). Malgré tout, il affirme n'avoir eu aucun entretien avec des enquêteurs et que ces derniers n'ont pas tenté de le contacter non plus.

Dans la courte entrevue, il affirme qu'on l'accuse de tous les maux. «On dirait que je suis responsable de la dernière tempête de neige sur Montréal», ironise-t-il.

Le Dr Porter affirme ensuite s'être lui-même diagnostiqué un cancer incurable des poumons qu'il traitera dans sa clinique privée de Nassau, aux Bahamas, en suivant des traitements de radiothérapie et de chimiothérapie. «Comme dans n'importe quelle bataille, tu y vas avec l'idée de gagner. C'est de cette manière que je fonctionne toujours», conclut-il.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • CUSM: Arthur Porter nie les allégations

    Santé

    CUSM: Arthur Porter nie les allégations

    Le très controversé docteur Arthur Porter, au coeur du scandale qui secoue le chantier du CUSM, a profité d'une entrevue dans un journal des ... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer