Des souris et des dents

L'ACIA a fait des enquêtes sur une souris... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

L'ACIA a fait des enquêtes sur une souris trouvée dans un sac de Miss Vickies et une dent trouvée dans une Dairy Milk.

Photo François Roy, La Presse

Partager

En ce jour d'Halloween, la mésaventure d'une résidante de Calgary devrait vous empêcher d'abuser du chocolat. Le 17 janvier, la femme a trouvé une dent cassée dans la tablette Dairy Milk qu'elle venait de croquer. Cette dent, dont on voyait la racine, n'était pas la sienne.

Jusqu'à maintenant, 842 plaintes concernant la présence de matière étrangère dans la nourriture ont été reçues par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), en 2012. L'an dernier, 1109 plaintes à ce sujet ont été compilées. Après avoir reçu ces plaintes, l'ACIA mène une enquête destinée à établir s'il y a présence d'un risque, «ainsi que la source et l'étendue du problème», a expliqué Guy Gravelle, porte-parole de l'ACIA. «Pour la grande majorité de ces aliments, l'ACIA peut déterminer d'où proviennent ces matières étrangères».

Dans le cas de la Dairy Milk, une analyse en laboratoire a confirmé que l'objet trouvé «semble être une dent», selon un rapport de l'ACIA obtenu par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. Après examen, Kraft a établi que la dent avait pu être confondue avec... une noix de cajou. «Comme la dent est plus petite qu'un cajou, et de couleur semblable, il est possible qu'elle puisse passer à travers le processus de tri», a indiqué Kraft. Il s'agissait d'une Dairy Milk à la noix de coco grillée et aux noix de cajou.

Souris dans des croustilles et des épinards

Megan Nagle et Benjamin Stoddard, de Smiths Falls, près d'Ottawa, ont quant à eux découvert une souris dans un sac de croustilles Miss Vickie's au sel et au vinaigre, le 3 janvier. «En l'ouvrant, ils ont remarqué une mauvaise odeur provenant du sac, mais ont continué à manger, précise le rapport de l'ACIA. Au milieu du paquet, ils ont trouvé une souris morte.» Elle n'était pas frite.

Deux souris ont été trouvées dans des trappes, près de portes et dans un entrepôt de l'usine de Cambridge, en Ontario, où sont faites les croustilles, mais des mois auparavant. «Toutes les mesures de lutte contre les ravageurs étaient en place au moment de la production», note l'ACIA. L'agence fédérale n'a pas pu déterminer quel était le mode d'entrée de la souris dans les Miss Vickie's. Joint par La Presse, Donald F. Morris, avocat du couple qui a trouvé la souris, n'a pas voulu commenter l'affaire.

Une autre souris a surpris un résidant de Whitby, en Ontario, en se trouvant dans un paquet d'épinards prélavés de marque Queen Victoria, le 14 avril. «J'ai mangé des épinards provenant d'un contenant dans lequel il y avait une souris morte, en décomposition», s'est-il plaint à l'ACIA. Produits par Ippolito Fruit and Produce, de Burlington, en Ontario, ces épinards passent notamment sous un détecteur de métal et un système de triage optique. «Il semble que cela soit un événement isolé», indique l'agence fédérale.

Mauvais matin

À Havelock, en Ontario, une femme s'est arrêtée dans un Tim Hortons pour acheter un sandwich Timatin, le matin du 1er décembre. «Pendant que je le mangeais, je me suis étouffée, puis j'ai craché un morceau blanc qui semble être du plastique dur», a-t-elle raconté à l'ACIA. Cette pièce de plastique, longue de 2 cm, était peut-être dans la galette d'oeuf du Timatin, produite par l'entreprise Global Egg/Egg Solutions, puis elle a été livrée surgelée chez Tim Hortons.

Au cours des six mois précédents, Global Egg a reçu 10 plaintes, dont 3 liées à la présence de plastique ou de métal dans des galettes d'oeufs. Néanmoins, l'ACIA n'a pas pu déterminer l'origine de cette matière étrangère.

«Le but de ces enquêtes est de s'assurer que si un aliment pose un risque aux consommateurs, il soit enlevé des étagères le plus vite possible», a dit M. Gravelle.

- Avec la collaboration de William Leclerc

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Santé

    Des erreurs qui peuvent être évitées

    Tous les cas d'objets douteux dans les aliments peuvent être prévenus, selon Sylvain Charlebois, de l'Université de Guelph, en Ontario. «Il est... »

  • Prudence, c'est l'Halloween!

    Estrie

    Prudence, c'est l'Halloween!

    Automobilistes, ne vous surprenez pas et surtout prenez garde si vous croisez des diables, des sorcières, des monstres ou des supers héros sur la rue... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer