Personnalités La Presse



Jean Claude Baudinet

Partager

Jean Claude Baudinet... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Jean Claude Baudinet

Photo: André Pichette, La Presse

 

Martin Beauséjour
La Presse

La Fondation de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) possède aujourd'hui une collection de 600 oeuvres d'art contemporain. Ces toiles font oublier les murs ternes du centre hospitalier et mettent en valeur le talent des artistes québécois. Jean Claude Baudinet, président du CA de la Fondation HMR, est notre Personnalité de la semaine.

«Un hôpital ne devrait jamais être triste», avoue d'emblée Jean Claude Baudinet, président du conseil d'administration de la Fondation HMR.

C'est grâce à l'homme d'affaires si, aujourd'hui, des toiles signées Marcelle Ferron ou Marc Séguin enjolivent les murs du centre hospitalier. C'est en fréquentant un hôpital new-yorkais, où son frère était traité pour un cancer, que M. Baudinet a eu l'idée. Des oeuvres d'art étaient exposées dans les couloirs du centre et les patients s'arrêtaient pour les admirer.

De retour au pays, le choc a été brutal. À la vue des murs délavés de «son» hôpital, M. Baudinet, qui est aussi membre du conseil du Musée d'art contemporain, a décidé de prendre les choses en main. Après sept ans d'efforts, cette collection est aujourd'hui l'une des plus importantes du milieu hospitalier canadien.

Un patrimoine artistique

Au-delà des vertus esthétiques et thérapeutiques, c'est un véritable patrimoine artistique que Jean Claude Baudinet et son équipe ont su rassembler. De Marcel Barbeau à Jacques Hurtubise en passant par Rita Letendre et Françoise Sullivan, tous les grands peintres québécois y sont représentés... ou presque. «Il nous manque Riopelle et Borduas», précise l'homme, qui est lui-même collectionneur.

Fait incroyable, toutes ces toiles ont été données. Des propriétaires de galerie, des collectionneurs, des artistes, des médecins et même des patients ont gracieusement contribué à enrichir cette collection unique, exclusivement vouée à l'art contemporain. Chaque toile, lithographie ou collage est soumis à un comité qui juge de sa valeur et de son intérêt.

«L'art contemporain n'est pas toujours facile à apprécier, concède M. Baudinet. Mais entre un mur gris et une oeuvre colorée de Guido Molinari, le choix n'est pas difficile. On ne soigne personne avec nos oeuvres, c'est certain, mais je crois qu'on donne à l'hôpital une touche plus humaine.»

La Fondation HMR vient de lancer un catalogue qui présente une cinquantaine de ses oeuvres. «C'est un outil nécessaire pour présenter notre collection qui est encore trop méconnue, ajoute-t-il. Et nous espérons évidemment attirer d'autres donateurs.»

Sculptures et musique

Avec des projets d'agrandissement évalués à près de 900 millions de dollars, la Fondation HMR aura des centaines de nouveaux murs à décorer dans les prochaines années.

Amoureux des arts, Jean Claude Baudinet ne compte pas se limiter aux oeuvres sur toile. Le Musée d'art contemporain de Montréal vient de lui prêter trois sculptures pour les 10 prochaines années. Elles seront bientôt installées sur le campus du centre hospitalier.

Le président est aussi en discussion avec Alain Lefebvre, Kent Nagano et l'Orchestre symphonique de Montréal pour une série de concerts qui se tiendrait à l'intérieur des murs de l'hôpital. «Ils ont tous accepté, avoue-t-il. Le vrai problème, c'est de trouver un endroit où mettre l'orchestre!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer