Une troisième annulation de service sur la ligne Saint-Hilaire

Le train 816 en direction Mont-Saint-Hilaire a été... (Photo La Presse)

Agrandir

Le train 816 en direction Mont-Saint-Hilaire a été annulé aujourd'hui, dû à un problème électrique, d'après le RTM.

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la troisième fois en une semaine, la ligne Mont-Saint-Hilaire du Réseau de transport métropolitain (RTM) a été perturbée par l'annulation d'un train en pleine heure de pointe.

Le train 816 en direction Mont-Saint-Hilaire a été annulé aujourd'hui, dû à un problème électrique, d'après le RTM. Mardi et jeudi la semaine dernière, les départs de 18h sur cette même ligne n'ont également jamais eu lieu.

Selon Caroline-Julie Fortin, relationniste du RTM, les inconvénients ont été causés par «trois circonstances différentes» et il s'agirait des seules annulations sur cette ligne ces derniers jours. Mardi, les perturbations ont été provoquées par les violents orages qui ont frappé Montréal. Le site de la compagnie de transport indiquait une «panne du système informatique».  

Environ 350 personnes ont dû attendre pour le train suivant ou avoir recours à une alternative pour se rendre à destination, d'après les chiffres communiqués par Mme Fortin. «C'est beaucoup de monde, mais c'est ce qui arrive lorsqu'il y a une annulation.»

Jeudi dernier, c'est un excès de vitesse qui a forcé l'annulation du départ. «C'est la procédure, les employés doivent rapporter l'infraction et le train est automatiquement relevé», explique la relationniste, ajoutant que cela n'arrive que «très rarement». 

Aujourd'hui à 17h20, «il y a eu un problème électrique», mais le RTM dit ne pas avoir d'informations précises concernant la responsabilité de la panne. «Nos équipes travaillent très fort et s'empressent d'aider les citoyens à trouver un autre moyen de transport.» Les titres de transports des utilisateurs sont exceptionnellement valides pour les services locaux et des directives sont données afin que les usagers puissent se rendre à bon port. 

Le RTM, qui a été créé en juin dernier, a accordé à Bombardier un contrat pour l'exploitation et la maintenance de ses trains. En juillet, lors de la première journée du début de ce contrat, le RTM été forcé d'annuler cinq départs, faute de personnel formé disponible.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer