Mandat de grève pour les chauffeurs d'autobus de Longueuil

La convention collective des conducteurs est arrivée à... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La convention collective des conducteurs est arrivée à échéance le 1er janvier dernier.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Réunis en assemblée syndicale, dimanche matin, les chauffeurs d'autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL) ont voté à la quasi-unanimité - 98 % - pour un mandat de grève.

Le mandat de grève pourra être « déclenché au moment jugé opportun », a annoncé le Syndicat des chauffeurs d'autobus du RTL, membre du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

La convention collective des conducteurs est arrivée à échéance le 1er janvier.

Selon la présidente du Syndicat des chauffeurs d'autobus du RTL, Sylvie Champagne, la principale pomme de discorde avec la partie patronale est le « calcul des temps de trajets ».

Mme Champagne déplore un manque de temps pour effectuer les circuits, ajoutant que la direction ne tient pas compte du fait que plusieurs villes ont réduit la limite de vitesse à 40 km/h ou à 30 km/h dans certains de leurs secteurs.

« Je pense que ça démontre bien à quel point les chauffeurs en ont ras le bol de travailler dans ces conditions-là », a déclaré Mme Champagne quant au résultat du scrutin.

« Les usagers du RTL ne l'ont pas facile. Trop souvent, ils sont entassés comme des sardines, et les trajets sont en retard ou carrément annulés. Le RTL doit mieux planifier les trajets », a ajouté Michel Latulippe, conseiller syndical au SCFP.

La direction du RTL rétorque que les temps des parcours sont révisés quatre fois par année et qu'un processus est en place pour les ajuster.

Le directeur général du RTL, Michel Veilleux, ajoute que les dernières négociations ont eu lieu en avril dernier et que l'enjeu du temps des parcours « n'a pas fait l'objet de discussions à la table de négociation ».

M. Veilleux invite le syndicat à reprendre les pourparlers, incluant la question des trajets.

Le Syndicat des chauffeurs d'autobus du RTL compte environ 750 membres.

Maintenant munis d'un mandat de grève, les chauffeurs et leur syndicat comptent réclamer des « résultats rapides d'amélioration du service » au cours de l'été. À défaut d'un déblocage, ils pourraient éventuellement déclencher la grève.

Le RTL rappelle de son côté que les autobus circuleront selon les horaires habituels, lundi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer