Avis d'ébullition à Longueuil: plus d'une centaine de tests sur l'eau réalisés

La Ville de Longueuil est à effectuer plus d'une centaine de tests sur le... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRECHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Longueuil est à effectuer plus d'une centaine de tests sur le réseau d'aqueduc desservant une partie de son agglomération pour déterminer si la qualité de son eau est revenue à la normale et tenter d'identifier la cause de la contamination aux coliformes fécaux.

Hier après-midi, un avis d'ébullition a été émis pour Brossard, Saint-Lambert, Greenfield Park et le secteur LeMoyne à la suite de la détection du contaminant dans une partie du réseau. C'est lors d'un test de routine que des coliformes fécaux ont été détectés dans un échantillon prélevé à Greenfield Park (et non pas à l'usine Royer desservant tout le secteur).

La cause précise de cette contamination est toujours sous enquête. Hier soir, une soixantaine d'échantillons ont été prélevés sur le réseau pour effectuer des analyses. Les résultats devraient être connus ce soir, les tests prenant 24 heures. Une soixantaine d'autres échantillons seront également prélevés aujourd'hui.

La Loi impose un avis d'ébullition d'un minimum de 48 heures lorsque des coliformes fécaux sont détectés. Deux tests négatifs réalisés à 24 heures d'intervalle doivent être réalisés avant de lever l'avis. Les citoyens de Brossard, Saint-Lambert, Greenfield Park et du secteur LeMoyne devront ainsi continuer à faire bouillir leur eau au moins jusqu'à samedi après-midi avant de la consommer.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer