Lac-Mégantic se souvient

La tragédie ferroviaire qui a ravagé le centre-ville... (Archives La Presse, Robert Skinner)

Agrandir

La tragédie ferroviaire qui a ravagé le centre-ville de Lac-Mégantic a fait 47 victimes, le 6 juillet 2013.

Archives La Presse, Robert Skinner

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Tragédie à Lac-Mégantic

Actualité

Tragédie à Lac-Mégantic

Un convoi ferroviaire transportant du pétrole brut a explosé à Lac-Mégantic, le 6 juillet, faisant plusieurs morts et rasant la quasi-totalité du centre-ville historique de cette municipalité. »

Les Méganticois soulignent aujourd'hui avec sobriété le troisième anniversaire de la tragédie ferroviaire qui a ravagé leur centre-ville et bouleversé le Québec entier. Sur le coup de midi, l'église Sainte-Agnès fera retentir ses cloches à 47 reprises, pour chacune des 47 victimes de la catastrophe. Les citoyens se recueilleront au même moment sur le parvis de l'église.

« Ce temps d'arrêt nous permettra de nous rappeler ensemble les événements tragiques du 6 juillet 2013. C'est une démarche sobre qui répondra sûrement aux besoins de plusieurs citoyens. [...] La journée du 6 juillet va démontrer que la commémoration est celle d'une communauté en action, qui regarde vers l'avant, avec des activités qui font voir son dynamisme et sa créativité », a expliqué le maire de Lac-Mégantic Jean-Guy Cloutier, dans un communiqué. Une conférence et une prestation musicale sont également prévues en matinée au parc des Vétérans.

Trois ans plus tard, Lac-Mégantic se tourne résolument vers l'avenir. Son centre-ville historique, presque entièrement détruit par les wagons-citernes en flammes, est en pleine reconstruction après des années de décontamination du sol. Les projets soumis au Bureau de reconstruction du centre-ville sont nombreux. Un promoteur rêve d'ailleurs de construire un complexe hôtelier au milieu du nouveau centre-ville moderne.

Le troisième anniversaire de l'accident ferroviaire rappellera toutefois de mauvais souvenirs à bien des Méganticois, comme à l'ex-mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy Laroche. « Je vis ça à retardement, comme dans le rebond, parce que maintenant, j'ai le temps. Mais c'est encore trop frais... Quand j'étais dans la tourmente, dans le tourbillon, dans le feu de l'action, j'étais centrée sur l'action. Tout le monde vivait tout ça au fur et à mesure. Je suis maintenant centrée sur mes sentiments. Et les sentiments reviennent... », a-t-elle déclaré à La Tribune.

Une coalition redemande une voie ferroviaire de contournement

Des résidants de Lac-Mégantic regroupés au sein d'une coalition ont de nouveau réclamé l'aménagement prochain d'une voie ferroviaire de contournement de leur ville.

Ces membres de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire ont tenu tôt, mercredi, une conférence de presse à la sortie de la municipalité de Nantes, près de la route 161, à l'endroit où le train de la Montreal, Maine Atlantic Railway a été laissé sans surveillance dans la nuit du 6 juillet 2013. Il a ensuite dévalé la pente avant de dérailler au centre-ville de Lac-Mégantic.

Derrière les intervenants de la conférence de presse était stationné un train de marchandises sur une voie ferrée qui est encore en mauvais état selon le porte-parole de la coalition, Robert Bellefleur.

Quelques autres membres de la coalition ont fait de courtes déclarations. L'une d'elles consistait à inviter le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, à annoncer rapidement la construction d'une voie pour prouver, selon la coalition, qu'il a vraiment à coeur la sécurité de la population.

En avril dernier, Robert Bellefleur a noté que le ministre Garneau avait affiché une certaine ouverture à accélérer le processus de réalisation du contournement lors de sa visite à Lac-Mégantic, mais qu'il n'avait pris aucun engagement.

Par voie de communiqué, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a affirmé mercredi que la sécurité ferroviaire demeurait l'une des principales priorités de son gouvernement. Il a ajouté qu'Ottawa s'assurerait que les événements tragiques de Lac-Mégantic ne se reproduisent jamais, mais il n'a rien écrit sur la requête de voie de contournement.

La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire a annoncé la tenue, dimanche prochain, d'un rassemblement afin de promouvoir le projet de voie de contournement.

Après leur première conférence de presse, à 7h, les membres de la coalition devaient se déplacer à l'endroit d'origine où devrait être construite la future voie de contournement.

-Avec La Presse canadienne

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer