Nouveau plan d'action pour la sécurité à Longueuil

C'est le meurtre non résolu de Jenique Dalcourt,... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

C'est le meurtre non résolu de Jenique Dalcourt, 23 ans, survenu près d'une piste cyclable dans le Vieux-Longueuil il y a bientôt un an, qui a poussé la Ville à revoir ses aménagements et à accroître le sentiment de sécurité des citoyens.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, a dévoilé hier un nouveau plan d'action pour améliorer la sécurité dans cette ville de la Rive-Sud.

Établi après avoir récolté plus de 400 suggestions des citoyens, le plan prévoit des dépenses d'au moins 1,5 million sur trois ans pour améliorer l'éclairage et la signalisation, revoir l'ensemble du réseau cyclable et s'attaquer aux excès de vitesse des automobilistes dans des zones problématiques, notamment.

La Ville prévoit aussi embaucher trois nouveaux policiers. C'est le meurtre non résolu de Jenique Dalcourt, 23 ans, survenu près d'une piste cyclable dans le Vieux-Longueuil il y a bientôt un an, qui a poussé la Ville à revoir ses aménagements et à accroître le sentiment de sécurité des citoyens.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer