Pétition contre les coupes de service de transport à Longueuil

Les horaires de plusieurs dizaines des lignes d'autobus... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les horaires de plusieurs dizaines des lignes d'autobus du RTL ont été modifiés par le conseil d'administration du Réseau dans «une perspective d'amélioration continue et de gestion responsable».

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bruno Bisson
La Presse

Le syndicat des chauffeurs d'autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL), affilié au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), a invité hier les usagers à signer une pétition en ligne pour annuler les réductions de service qui entreront en vigueur lundi prochain.

Les horaires de plusieurs dizaines des lignes d'autobus du RTL ont été modifiés par le conseil d'administration du Réseau dans «une perspective d'amélioration continue et de gestion responsable». Ces nouveaux horaires entreront en vigueur le lundi 6 avril, et pourraient réserver des surprises aux usagers habituels des services du transport public de l'agglomération de Longueuil.

Pourquoi le RTL a-t-il réduit ces services?

R Le RTL parle d'«optimisation de son offre de service». La porte-parole du RTL, Anne Louise Milot, reconnaît toutefois en entrevue que cette optimisation «répondait à des impératifs budgétaires», et permettra d'économiser 800 000$ en frais d'exploitation, sur un budget annuel d'environ 164 millions.

Cela paraît relativement peu?

R Selon le RTL, les modifications apportées aux horaires représentent une réduction d'environ 1% des heures régulières de service. En comparaison, l'exercice d'optimisation des services réalisés par la STM, l'an dernier, représentait une réduction d'un peu plus de 3% des heures régulières de service.

Est-ce qu'on a aboli des lignes de bus?

R Non. Sur certaines lignes, les passages des bus seront plus espacés. Sur d'autres, on a supprimé le premier (ou le dernier) départ de la journée. Les services de fin de semaine ont été réduits et trois lignes de taxi collectif desservant l'aéroport de Saint-Hubert et des parcs industriels de Boucherville n'offriront plus de service du tout, le week-end.

Peut-on parler de coupes importantes pour les usagers?

R Non. Ce qui frappe, ce n'est pas tant la sévérité des réductions de service, mais leur étendue. Le syndicat affirme dans un trac distribué hier que 25 circuits seront touchés. Un décompte réalisé à partir du bulletin publié par le RTL laisse supposer que les horaires ont été modifiés pour plus de 40 circuits de bus.

Est-ce que des emplois sont perdus?

R Oui. Neuf postes de chauffeurs seront supprimés. Le syndicat des chauffeurs, qui compte environ 750 membres, parle de mises à pied. Le RTL affirme que ces neuf postes seront abolis par attrition seulement, et que personne ne sera mis à pied.

Est-ce pour cela que le syndicat fait signer des pétitions?

R Il y a de cela, évidemment, mais les chauffeurs ont aussi intérêt à mettre la clientèle de leur côté. Ils sont les premiers à subir les effets de ces changements de service en raison de la mauvaise humeur des usagers. Selon le syndicat, on sent monter depuis quelques mois l'impatience des usagers après un hiver exécrable marqué par des retards de service et le manque d'autobus par temps très froid.

Que demande la pétition?

R Que les économies réalisées par l'optimisation des services de bus soient réinvesties dans le réseau et que les élus s'engagent à «renverser la détérioration graduelle du service».

Ne serait-ce pas seulement un moyen de pression déguisé contre l'employeur?

R La convention collective des chauffeurs du RTL est signée et encore en vigueur jusqu'à la fin de 2016.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer