Le BAPE se dote d'un nouveau président

Philippe Bourke... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Philippe Bourke

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le vice-président du développement stratégique et des affaires publiques de Réseau Environnement, Philippe Bourke, a été désigné président du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Sa nomination - annoncée lors du conseil des ministres, mercredi - entrera en vigueur lundi. À titre de président du BAPE, il assumera l'administration et la direction générale de l'organisme. Il succède à Pierre Baril, dont le mandat vient de se terminer.

M. Bourke est biologiste de formation et détient une maîtrise en sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec de 1996 à 2017, et membre du Comité-conseil sur les changements climatiques de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, il a notamment siégé à plusieurs conseils d'administration dont, entre autres, celui du Fonds d'action québécois pour le développement durable (FAQDD).

En vertu du nouveau processus de sélection des membres, le choix de M. Bourke s'est fait à la suite des recommandations d'un comité indépendant composé de deux membres issus du gouvernement et d'un représentant du public apte à juger des qualités requises pour exercer la fonction de membre du BAPE.

Les membres de ce comité étaient respectivement le scientifique en chef du Québec, Rémy Quirion, le conseiller au bureau de la sous-ministre de la Justice du Québec, Me Michel Paquette, ainsi que l'ancienne sous-ministre de l'Environnement, Madeleine Paulin.

«Homme de terrain, il saura sans doute faire preuve d'une écoute attentive à l'égard des préoccupations de la population, alors que la nouvelle Loi sur la qualité de l'environnement adoptée en mars dernier prévoit notamment une participation accrue du public dans les processus d'autorisation des projets», a fait valoir par communiqué la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon.

Le BAPE est composé d'au plus cinq membres, dont un président et un vice-président nommés pour un mandat de cinq ans, qui peut être renouvelé par le gouvernement.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer