Coquelicots: le blanc et le rouge là pour rester, dit Nadeau-Dubois

Des militaires et ex-militaires se sont dits outrés... (Photo archives Le Soleil)

Agrandir

Des militaires et ex-militaires se sont dits outrés par les coquelicots de Gabriel Nadeau-Dubois.

Photo archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Malgré la véhémence avec laquelle plusieurs militaires ont récemment dénoncé la superposition des coquelicots rouge et blanc sur la boutonnière de Gabriel Nadeau-Dubois, pas question pour le député solidaire de changer cette habitude qui, dit-il, perdure au sein du parti depuis 10 ans.

«Ça se peut qu'il y ait un chevauchement, mais il n'y a aucune intention de hiérarchiser», s'est défendu Gabriel Nadeau-Dubois samedi, en entrevue téléphonique au Soleil. «Si ça a donné l'impression d'une superposition, c'est dommage, parce que ce n'est pas ça l'intention. [...] On a fait beaucoup d'interprétation d'un geste qui pourtant est tout à fait honorable.»

> Lire l'article complet sur le site du Soleil




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer