Pas question que Coderre soit candidat pour la CAQ, dit Legault

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François... (Photo Pascal Ratthé, Le Soleil)

Agrandir

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault.

Photo Pascal Ratthé, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Bien qu'il salue son travail à la mairie de Montréal, François Legault n'est pas intéressé à ce que Denis Coderre porte les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) aux prochaines élections.

Le chef caquiste a répondu sans détour lorsque questionné pour savoir si le maire sortant ferait un bon candidat pour son parti: «Non.»

«Dans son cas, c'est un ancien candidat, un ancien député libéral, a-t-il dit. Non, ce n'est pas envisagé.»

Dans le passé, M. Legault a pourtant accueilli des anciens employés du Parti libéral du Canada. L'attaché de presse Jean-François Del Torchio et Brigitte Legault, qui travaille toujours dans son entourage, ont d'ailleurs joué un rôle important dans la dernière campagne électorale.

Des députés du Parti québécois - Benoit Charette, Daniel Ratthé et François Rebello - ont aussi rejoint la CAQ après sa formation.

Même s'il ne souhaite pas que M. Coderre brigue les suffrages sous la bannière de la CAQ, M. Legault a applaudi le travail qu'il a accompli pendant ses quatre années à la mairie de la métropole. Il a rappelé que l'ex-député fédéral a pris les commandes de la ville au terme de plusieurs années de scandales de corruption et de collusion.

«On n'a pas vu ça dans les dernières années, donc on a amélioré l'image de Montréal, a dit M. Legault. Donc moi je pense que Denis Coderre, était un amoureux de Montréal, il a fait beaucoup de travail pour faire avancer Montréal.»

Le premier ministre Philippe Couillard a pour sa part remercié M. Coderre pour ses nombreuses années de service en politique fédérale et municipale.

«C'est quelqu'un avec qui on a travaillé de façon très constructive, a dit le premier minsitre. On a fait avancer beaucoup de choses avec M. Coderre.»

Le ministre responsable de la Métropole, Martin Coiteux, a pour sa part esquissé un large sourire lorsqu'il a été interrogé sur la possibilité que l'ex-maire rejoigne le Parti libéral.

«On ne sait jamais ce qui peut arriver dans la vie», a-t-il dit.

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a lui aussi rendu hommage à M. Coderre.

«Il a été présent à un moment charnière où il fallait donner une personnalité forte à Montréal, a-t-il dit. Il fallait sortir des années précédentes qui avaient été très difficiles. Et je pense que M. Coderre a très bien joué ce rôle.»

Questionné sur une éventuelle candidature en politique provinciale, M. Lisée a déclaré: «Je ne pense pas que notre famille politique soit la plus proche de ses positions, mais c'est quelqu'un qui va rebondir.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer