Pierre Moreau assure qu'il est loyal à Philippe Couillard

Pierre Moreau... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Pierre Moreau

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pierre Moreau a réitéré sa loyauté envers Philippe Couillard et a formellement nié avoir eu des desseins «obliques» lorsqu'il s'est abstenu d'appuyer une motion qui visait à saluer le «discours historique» du président de l'Assemblée nationale.

Le ministre des Ressources naturelles, ancien candidat à la direction du Parti libéral, a fait une mise au point à son arrivée à l'Assemblée nationale jeudi.

«Toute analyse qui supposerait des desseins obliques ou des campagnes larvées est totalement, totalement erronée, a-t-il assuré. J'ai toujours été loyal au chef, je suis loyal au chef et je vais rester loyal à M. Couillard. C'est dans mon ADN d'être comme ça.»

Il a annoncé son intention de réitérer cette déclaration à ses collègues du caucus.

M. Moreau a fait tourner bien des têtes au Salon bleu, mercredi. Il a été le seul député à ne pas appuyer une motion péquiste qui saluait le discours percutant du président Jacques Chagnon, dans lequel il sommait l'UPAC d'accuser Guy Ouellette ou de lui présenter des excuses. Le premier ministre Philippe Couillard et tous ses collègues du PLQ ont appuyé l'initiative.

Certains ont perçu sa prise de position comme un message aux militants libéraux, une forme de rappel qu'il ambitionne toujours de diriger un jour le PLQ.

Le ministre a assuré qu'il n'en est rien, que son vote n'était qu'un reflet de son opinion sur le discours de Jacques Chagnon. Il a cependant convenu que son abstention a donné lieu à «toutes sortes de suppositions».

«C'est la vie en politique, a-t-il reconnu. J'accepte ça.»

La présidente du caucus libéral, Filomena Rotiroti, a révélé jeudi qu'elle n'avait pas été prévenue que son collègue allait rompre avec la ligne de parti. Elle dit en avoir parlé avec M. Moreau depuis.

Mme Rotiroti a assuré qu'il n'y a «pas du tout» de dissension au sein des troupes libérales.

«On est très unis», a-t-elle dit.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer