Fusion QS-ON: un «marchepied» pour un gouvernement de droite, dit Lisée

Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire.... (PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire.

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entente de principe intervenue entre Québec solidaire et Option nationale pour fusionner les deux partis est «un marchepied» pour élire un gouvernement fédéraliste de droite, affirme le chef du Parti québécois Jean-François Lisée.

Appelé à commenter la fusion des deux partis souverainistes de gauche, dont l'entente sera officialisée cet après-midi à l'Assemblée nationale par le co-porte-parole de QS Gabriel Nadeau-Dubois et du chef d'ON Sol Zanetti, M. Lisée a affirmé que «si les progressistes et les indépendantistes veulent avoir un gouvernement à Québec, le seul choix c'est un gouvernement du Parti québécois.»

«QS ne formera pas le gouvernement. ON ne formera pas le gouvernement. Séparés ou ensembles. (...) Regardez les chiffres, le vote d'ON, [on] n'est même pas dans la marge d'erreur», a ajouté le chef péquiste, minimisant l'impact de cette fusion.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer