Le PQ au pouvoir déchirerait l'entente avec les omnipraticiens

Jean-Francois Lisée... (Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne)

Agrandir

Jean-Francois Lisée

Photo Paul Chiasson, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Saint-Eustache

Un gouvernement du Parti québécois déchirerait l'entente de principe sur la rémunération qui vient d'être convenue avec les médecins omnipraticiens.

Jean-François Lisée entend demander un mandat fort à l'électorat en 2018 pour geler les honoraires de l'ensemble des médecins.

En conférence de presse à Saint-Eustache mercredi pour présenter ses propositions en matière de santé, le chef péquiste a fait savoir que les péquistes au pouvoir invalideraient l'entente intervenue entre le gouvernement Couillard et la Fédération des médecins omnipraticiens (FMOQ) la semaine dernière.

Les détails du document restent actuellement confidentiels. La FMOQ effectuera d'abord une tournée de ses membres pour ensuite soumettre l'entente de rémunération au vote, du 20 au 27 septembre.

L'entente précédente était échue depuis avril 2015 et les négociations avec le Conseil du Trésor étaient véritablement en cours depuis le printemps.

Plusieurs points étaient en litige. Il y avait notamment l'enjeu de la réduction de l'écart de rémunération entre les omnipraticiens et leurs collègues spécialistes.

La rémunération moyenne actuelle d'un omnipraticien avoisine les 250 000 $, tandis qu'un spécialiste gagne en moyenne plus de 400 000 $ par an.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer