Le PQ réclame une pause dans l'étude du projet de loi sur la neutralité religieuse

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.... (Photo Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.

Photo Jacques Boissinot, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Québec

L'opposition demande une pause dans l'étude du projet de loi 62 sur la neutralité religieuse.

Le Parti québécois (PQ) a réclamé jeudi des audiences avec des experts provenant de pays où le voile intégral a été banni partiellement ou totalement.

L'opposition plaide également que la ministre Stéphanie Vallée est dans la confusion quant à l'impact des mesures qu'elle propose.

Selon le chef péquiste Jean-François Lisée, la difficulté réside dans l'application de l'interdiction du voile. Il faut donc, selon lui, entendre des experts pour expliquer comment l'expérience s'est déroulée dans d'autres pays, quelles sont les difficultés et quelles sont les leçons à en tirer.

En vertu du projet de loi 62, on ne peut donner ou recevoir un service de l'État qu'à visage découvert, mais on autorise des accommodements raisonnables en fonction de certains critères.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer