Nadeau-Dubois devrait être élu candidat solidaire dans Gouin dimanche

Gabriel Nadeau-Dubois... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Gabriel Nadeau-Dubois

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Tout indique que Gabriel Nadeau-Dubois sera investi candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Gouin, dimanche soir, à l'occasion d'une assemblée à l'école Père-Marquette.

L'ancien leader étudiant compte lancer sa campagne, le soir même, en présence de Françoise David, qui avait choisi de ne pas terminer son mandat «avant de tomber dans le burn-out». Son siège à l'Assemblée nationale devra être comblé le 19 juin, au plus tard. Malgré l'absence d'adversaire, l'investiture de M. Nadeau-Dubois fera l'objet d'un vote au sein des membres du parti qui résident dans la circonscription de Gouin.

Le jeune homme de 26 ans souhaite également succéder à la membre fondatrice du parti à titre de co-porte-parole, alors qu'Andrés Fontecilla avait lui aussi fait part de son intention de céder sa place à la relève. M. Nadeau-Dubois espère former un duo avec la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé. Les membres de Québec solidaire se prononceront à cet effet le 21 mai, à l'occasion du prochain congrès de la formation de gauche.

En entrevue à La Presse canadienne, M. Fontecilla a fait état d'un «point de bascule» pour Québec solidaire, qui procède selon lui à une véritable passation du flambeau.

M. Nadeau-Dubois s'engage déjà à «aller chercher une équipe de candidatures d'importance» composée de «gens de l'extérieur de Montréal» et «issus des diverses communautés culturelles». Inspiré par la campagne de Bernie Sanders lors des primaires américaines, il propose un renouveau des stratégies du parti en misant sur les réseaux sociaux et «l'action sur le terrain».

Selon un sondage Léger-Le Devoir publié la semaine dernière, Québec solidaire récolte dorénavant 14 pour cent des intentions de vote à travers la province - un bond de cinq points depuis le début de l'année.

«Plus de 5000 personnes ont adhéré à notre parti en l'espace de quelques jours à la suite de l'appel de Gabriel, s'est réjoui M. Fontecilla. Il n'y a pas que des jeunes, il y a des gens de toutes les générations.»

Le président du parti croit que l'engouement suscité par l'arrivée de Gabriel Nadeau-Dubois saura également rallier les électeurs hésitants à adhérer à un tiers parti «Ça nous informe que notre potentiel de croissance est encore très grand, a-t-il poursuivi. Nous pouvons faire des gains substantiels auprès de larges segments de l'électorat québécois.@» Gabriel Nadeau-Dubois avait gagné en notoriété à titre de porte-parole de la CLASSE (Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante), un des regroupements les plus combatifs de la crise étudiante de 2012.

La militante crie Maïtée Labrecque-Saganash, avec qui il a plus récemment pris part à la tournée «Faut qu'on se parle», sera également de la partie, dimanche soir, alors que l'acteur Emmanuel Bilodeau assurera l'animation de la soirée.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer