Prolongement de l'A19: le ministre Lessard reste muet

Au début du mois de mars, la Coalition... (PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE)

Agrandir

Au début du mois de mars, la Coalition pour le parachèvement de l'autoroute 19, dirigée par le maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque (à gauche), et appuyée par le maire de Laval, Marc Demers, a lancé le « Défi 19 jours pour la 19 ».

PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

QUÉBEC - Des citoyens qui participent depuis près de trois semaines à une mobilisation populaire pour le prolongement de l'autoroute 19 se sont butés au silence radio du ministre des Transports, Laurent Lessard. Celui-ci n'a pas répondu à un seul courriel ou appel téléphonique qui lui était destiné pendant cette campagne.

Laurent Lessard, ministre des Transports... (Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne) - image 1.0

Agrandir

Laurent Lessard, ministre des Transports

Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne

Au début du mois de mars, la Coalition pour le parachèvement de l'autoroute 19 a lancé le « Défi 19 jours pour la 19 ». Chaque jour, elle a invité les citoyens de la Rive-Nord et de Laval à écrire en grand nombre au ministre Lessard pour faire valoir un nouvel argument à l'appui de la réalisation de ce projet.

Les citoyens ont été nombreux à répondre à l'appel des organisateurs. Le bureau du ministre a été inondé de dizaines de courriels, de documents et d'appels téléphoniques au cours des dernières semaines.

Bien qu'un accusé de réception automatique soit envoyé chaque fois que le ministre reçoit un courriel, aucun des participants au Défi n'a reçu une réponse plus détaillée du ministre.

Ce silence préoccupe le maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, qui dirige la Coalition.

En revanche, le maire s'est dit « encouragé » par sa rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard, qui était en tournée sur la Rive-Nord de Montréal, jeudi. Lors de cette rencontre, à laquelle participaient plusieurs maires, le premier ministre n'a pas exclu de lancer le chantier de la 19, bien qu'il n'ait fait aucune promesse quant à un échéancier.

Une rencontre bientôt

Ce n'est pas un hasard si les participants au Défi 19 jours pour la 19 n'ont toujours pas reçu de réponse formelle de M. Lessard, indique-t-on au bureau du ministre. En temps normal, un accusé de réception automatique est envoyé à tous ceux qui lui envoient un courriel. Le personnel de M. Lessard rappelle tous les commettants qui ont téléphoné à son bureau.

Or, les envois concertés comme ceux de la Coalition pour le parachèvement de la 19 sont traités différemment, explique le porte-parole du ministre, Mathieu Gaudreault.

Même s'il n'a pas répondu directement à chaque citoyen qui l'a interpellé dans le cadre de la campagne, le ministre n'est pas resté sourd à leurs  evendications, poursuit M. Gaudreault. Son cabinet prendra contact très prochainement avec les dirigeants de la Coalition.

« Il va y avoir une rencontre à très court terme », a dit M. Gaudreault.

Le parachèvement de l'autoroute 19 est attendu depuis des décennies sur la Rive-Nord de Montréal. La transformation de cette route en autoroute à quatre voies coûterait entre 500 et 600 millions.

Dans un rapport rendu en 2015, le Bureau des audiences publiques sur l'environnement (BAPE) a recommandé à Québec de réétudier son tracé, puisque la construction de l'autoroute risque de créer de la congestion dans le district montréalais du Sault-au-Récollet, où aboutit l'autoroute 19.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer