La caricature dépeint «un meurtre», dénonce Couillard

Cette caricature a été publiée dans Le Courrier du Sud de... (ILLUSTRATION TIRÉE DE L'INTERNET)

Agrandir

Cette caricature a été publiée dans Le Courrier du Sud de Longueuil.

ILLUSTRATION TIRÉE DE L'INTERNET

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La caricature controversée qui a fait l'objet d'une intervention du bureau du premier ministre dépeint «un meurtre», a décrié ce matin Philippe Couillard, ajoutant que «c'est ça le problème».

Le dessin montre un Philippe Couillard en djellaba qui lapide Fatima Houda-Pepin pour la Journée de la femme. Il a été publié dans les 133 000 copies du Courrier du Sud, distribuées à Longueuil, de la semaine dernière.

Ce matin, La Presse a révélé que le cabinet du premier ministre était intervenu vendredi dernier auprès de la «haute direction» de l'éditeur du journal, Transcontinental, en lien avec cette caricature. Elle a aussi été retirée du site internet du journal.

«On n'a pas demandé le retrait, a indiqué Philippe Couillard, de passage à Roberval, selon Le Quotidien. On a signalé l'existence [du dessin] ou notre perplexité devant le mauvais goût de la chose.»

«Je crois beaucoup à la liberté de presse», a-t-il ajouté.

Sur Twitter, cet avant-midi, Mme Houda-Pepin a accusé M. Couillard de «mentir» dans ce dossier. Elle n'a pas voulu répondre aux questions de La Presse à ce sujet, son adjointe raccrochant même la ligne de façon brusque.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer