Manon Massé veut devenir porte-parole de Québec Solidaire

« Je me présente simplement. Ce n'est pas compliqué.... (Archives La Presse, Ninon Pednault)

Agrandir

« Je me présente simplement. Ce n'est pas compliqué. Faut que la politique arrête d'être quelque chose de compliqué... Faut arrêter de faire de la politique pour faire de la démocratie », a lancé Manon Massé sous les applaudissements de partisans fidèles, le 5 mars à Montréal.

Archives La Presse, Ninon Pednault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Manon Massé veut devenir porte-parole du parti Québec solidaire, poste qu'elle occupe par intérim depuis le départ de Françoise David. C'est ce que la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques a annoncé dimanche matin, lors d'un rassemblement qui se tenait à l'Écomusée du fier monde, rue Amherst à Montréal.

« Je me présente simplement. Ce n'est pas compliqué. Faut que la politique arrête d'être quelque chose de compliqué... Faut arrêter de faire de la politique pour faire de la démocratie », a-t-elle lancé sous les applaudissements et les cris de ralliement de partisans fidèles.

Québec solidaire n'a pas de chef en tant que tel, il a deux porte-parole: une femme, et un homme, et ce sera toujours comme ça, a assuré Mme Massé, dimanche.

Ceux qui sont intéressés à occuper un de ces postes ont jusqu'au 4 avril pour poser leur candidature. Mme Massé signale que dans son cas, la décision n'a pas été difficile à prendre. « Elle a été toute naturelle. C'est une décision de coeur et de raison. Nous sommes à une importante croisée des chemins à Québec solidaire. Je crois profondément que notre parti a la capacité de toucher le coeur d'un nombre de plus en plus grand de gens », a-t-elle fait valoir. Les porte-parole seront élus lors du congrès du parti, en mai.

La toute récente victoire de Mme Massé et Québec solidaire de garder intacte la circonscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques a aussi marqué la rencontre de dimanche. « C'est une victoire dont on avait bien besoin. C'est pas seulement les gens de la place qui célèbrent cette victoire. C'est aussi des gens de partout à travers le Québec. Parce que ça faisait longtemps que le monde ordinaire, le vrai monde avait pas eu de victoire », dit Mme Massé, sous un tonnerre d'applaudissements.

Issue du milieu communautaire, Manon Massé a contribué à fonder le parti Québec solidaire, en 2006. Elle s'est présentée comme candidate la même année, et aux élections subséquentes. En 2014, elle a été élue députée.

Amir Khadir, député de Mercier, était présent, dimanche. Il appuie Mme Massé à 100 %. « Très souvent les politiciens parlent mais ne sont pas réellement à l'écoute. Elle, elle a cette grande qualité d'écoute. Elle a elle-même souligné qu'elle, elle veut faire de la démocratie. Elle a cette capacité-là pour tout le travail qu'elle a fait dans le mouvement des femmes, dans les groupes de support des femmes... », a affirmé M. Khadir

Le porte-parole masculin de Québec solidaire, Andrés Fontecilla, a annoncé qu'il ne sollicitera pas de nouveau mandat. Un homme est actuellement en lice pour lui succéder. Il s'agit de Sylvain Lafrenière, selon Mme Massé.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer