Juristes: Couillard prêt à s'asseoir à nouveau avec les négociateurs

Le premier ministre Philippe Couillard... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si sa proposition de jeudi était «finale et globale» le gouvernement Couillard est prêt à a s'asseoir à nouveau avec les négociateurs de l'Association des avocats et notaires pour discuter de modifications «à la marge» de ce qu'il a mis sur la table.

«On est prêts à des ajustements à la marge, il faudra qu'ils comprennent le sens de «à la marge» c'est fondamental», de souligner hier soir le président du Conseil du trésor Pierre Moreau. Une nouvelle rencontre doit avoir lieu samedi, en début de journée.

Plus tôt, juste après la fin de l'échéance fixée par le ministre Moreau la veille, l'ANEQ avait annoncé son intention de «faire une contreproposition au gouvernement du Québec».

«LANEQ estime pouvoir faire une proposition constructive qui respecte le rôle particulier de ses membres, leur indépendance de fonction et le principe de la parité avec les procureurs aux poursuites criminelles et pénales qui a été l'objet d'un engagement de la part du gouvernement» de souligner le président Me Jean Denis.

« Nous refusons de nous soumettre à un ultimatum. Nous espérons que le gouvernement examinera sérieusement notre contreproposition. Le contraire serait agir de mauvaise foi », a-t-il ajouté.

Le syndicat promettait de soumettre sa proposition «dès que possible» mais visait dimanche. À l'instigation du ministre Moreau, les parties se verront dès samedi.

Les 1100 avocats et notaires du gouvernement du Québec sont en grève depuis le 24 octobre.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer