Le PQ laisse le champ libre à Québec solidaire dans Gouin

Le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, accompagné... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée, accompagné du président du parti, Raymond Archambault (à gauche), de la députée de Joliette Véronique Hivon, ainsi que du président de l'exécutif de Gouin, François Roberge, a expliqué que son objectif ultime était de défaire les libéraux lors des prochaines élections générales, en 2018.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Parti québécois ne présentera pas de candidat dans la circonscription de Gouin, laissant la porte grande ouverte à Québec solidaire pour conserver ce siège lors de l'élection partielle à venir, à la suite du départ de Françoise David.

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, a annoncé la décision du parti cet après-midi, expliquant que son objectif ultime était de défaire les libéraux lors des prochaines élections générales, en 2018.

«Pour y arriver, il faut additionner nos forces, apprendre à travailler ensemble, dans le respect de nos différence, a dit M. Lisée. Présenter un candidat dans Gouin, ce serait mobiliser les uns contre les autres les militants péquistes et de QS de toute l'île de Montréal. Ce serai contreproductif.»

La députée de Québec solidaire Manon Massé a réagi en se disant «déçue de cette décision unilatérale du Parti québécois. L'élection partielle de Gouin aurait dû être une occasion de tenir un débat politique vigoureux avec tous les acteurs en place, y compris un candidat issu des rangs de l'opposition officielle», a-t-elle déploré, dans une déclaration envoyée par communiqué.

Autres détails à venir.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer