Lisée: la «maison à 5 millions» de Legault incompatible avec son discours

Le chef du Parti québécois, Jean-Francois Lisée... (La Presse photo Robert Skinner ,)

Agrandir

Le chef du Parti québécois, Jean-Francois Lisée

La Presse photo Robert Skinner ,

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le discours populiste de François Legault est incompatible avec sa fortune personnelle, a attaqué ce matin Jean-François Lisée, lors d'une allocution prononcée devant des militants syndicaux.

Le chef péquiste Jean-François Lisée a mis en relief l'importance des avoirs de son rival pour donner du poids à son argument.

«François Legault en ce moment, il dit qu'il est contre les élites», a relaté M. Lisée en imitant la voix de son rival. «C'est bizarre parce ce qu'il y a une maison en vente en ce moment pour 5 millions. C'est la maison de François Legault. Elle n'est pas en vente sur Remax - vous et moi si on veut vendre une maison on va sur Remax - elle est sur la liste de Sotheby's. Ça c'est ceux qui font des encans pour vendre des Picassos. Ils vendent juste des grosses maisons à 5 millions.»

«Donc le gars qui a sa maison à 5 millions sur Sotheby's est contre les élites! Il y a quand même un problème de [cohérence]...», a ajouté le chef péquiste, qui prenait la parole dans le cadre d'une réunion du conseil québécois du syndicat Unifor.

Plus tard, le chef péquiste a continué à se moquer. «Je suis très fâché», a-t-il répété en imitant la voix de M. Legault. 

Il a aussi affirmé vouloir «recréer la grande alliance de 1976» entre travailleurs et partis de gauche qui a mené René Lévesque au pouvoir. «Le Parti québécois a un préjugé favorable envers les travailleuses et les travailleurs», a-t-il ajouté, reprenant la formule célèbre du premier premier ministre péquiste du Québec.

Une attaque «triste et pathétique»

En point de presse, Jean-François Lisée en a ajouté une couche sur François Legault : «que Monsieur François Legault fasse campagne contre les élites alors qu'il est l'un des hommes les plus riches au Québec, je pense qu'il faut souligner cette contradiction», a fait valoir Jean-François Lisée.

L'équipe de la Coalition avenir Québec (CAQ) n'a pas tardé à réagir. «M. Lisée ne réalise pas que la population est tannée de se faire dire quoi penser par une certaine élite, dont il fait partie», a répliqué le directeur des communications de François Legault, Guillaume Simard-Leduc, qualifiant l'attaque de «triste et pathétique».

Ce matin, Jean-François Lisée a aussi reproché à M. Legault sa proposition de remettre 1000 $ à chaque famille, au coût de 3 milliards de dollars selon le chef péquiste. Les millionnaires comme lui n'ont pas besoin de cet argent, a attaqué le chef péquiste, surtout pas aux dépens du système de santé. «M. Lisée dit des faussetés et il sait très bien que la mesure que l'on propose vise les [ménages qui font] 150 000 $ et moins», a dit M. Simard Leduc.

Le dernier sondage CROP-La Presse, publié cette semaine, place le Parti québécois (PQ) et la CAQ au coude-à-coude, avec respectivement 24 et 26% d'intentions de vote. Le Parti libéral de Philippe Couillard demeure lui largement en tête avec 36% d'intentions de vote.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer