Les bloquistes de Longueuil-Saint-Hubert appuient Martine Ouellet

Président du conseil exécutif de la circonscription et... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Président du conseil exécutif de la circonscription et candidat défait aux dernières élections fédérales, le comédien Denis Trudel souligne la détermination de Martine Ouellet à réaliser rapidement l'indépendance du Québec.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LONGUEUIL

Troisième dans les sondages dans la course à la direction du Parti québécois, Martine Ouellet obtient l'appui de tout le conseil exécutif du Bloc québécois de Longueuil-Saint-Hubert.

Président du conseil exécutif de la circonscription et candidat défait aux dernières élections fédérales, le comédien Denis Trudel souligne la détermination de Mme Ouellet à réaliser rapidement l'indépendance du Québec.

Selon lui, elle est la seule candidate qui propose d'aller vers la souveraineté de façon « décomplexée ».

En précisant que les quatre candidats à la succession de Pierre Karl Péladeau sont « de grande valeur », Denis Trudel soutient que Martine Ouellet est la seule qui pourra redonner le pouvoir au Parti québécois aux prochaines élections. « Quand on cache l'option, on perd les élections », dit M. Trudel, « et ce n'est pas le cas de Mme Ouellet ».

Peu importe le résultat de la course, Denis Trudel prêche l'unité et entend se ranger derrière le nouveau chef.

Rappelons que les « ténors » du Bloc québécois ont eu le mot d'ordre de demeurer neutres dans cette course à la direction du PQ. De leur côté, les simples députés ont la liberté de s'impliquer s'ils le désirent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer