Martine Ouellet accuse ses collègues péquistes d'être «teintés» par la course

Martine Ouellet... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Martine Ouellet

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Martine Ouellet a critiqué ses collègues du caucus péquiste, jeudi, affirmant qu'ils sont «teintés» par la course à la direction.

La Presse a révélé jeudi que Mme Ouellet a été prise à partie par son rival Jean-François Lisée lors d'une réunion des députés péquistes cette semaine. Il a affirmé qu'il ne pourrait tolérer son indiscipline s'il devenait un jour chef du parti.

Si cette discussion à huis clos a été rendue publique, c'est parce que des députés péquistes sont «teintés» par des considérations partisanes, a déploré Mme Ouellet.

«Le caucus est rendu électoral, de la course à la direction, a-t-elle dit. Donc il y a toutes sortes de positionnements, de manoeuvres, d'utilisation du caucus pour favoriser ou défavoriser l'un ou l'autre des candidats.»

Mme Ouellet affirme qu'elle ne s'est pas sentie «menacée» par les commentaires de M. Lisée, contrairement à ce qu'avançait le candidat Alexandre Cloutier en matinée.

Plus de détails à venir.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer