Débat: Lisée cite une analyse plaçant Cloutier en position de victoire

Paul Saint-Pierre Plamondon, Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Paul Saint-Pierre Plamondon, Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et Jean-François Lisée.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
Saguenay

Après une déclaration qui a semé le tumulte à la fin de la semaine, le candidat à la direction du Parti québécois Jean-François Lisée a cité dimanche une analyse montrant que son adversaire Alexandre Cloutier est en bonne position pour gagner.

M. Lisée a affirmé qu'il était prêt à se rallier au prochain chef que les militants choisiront.

Lors d'un débat des candidats à Saguenay, dans son commentaire qui lui a permis d'être le premier à prendre la parole, M. Lisée a cité une analyse créditant M. Cloutier de 95 % des chances de victoire.

M. Lisée a affirmé que cette analyse lui attribuait 5 % des chances de victoire.

Les candidats étaient invités à Saguenay par l'antenne régionale du regroupement Oui-Québec afin de s'exprimer, au cégep de Jonquière, sur des thèmes relatifs à l'indépendance du Québec.

Vendredi, M. Lisée a mis le feu aux poudres en laissant entendre que les positions de M. Cloutier sur la laïcité lui avaient valu la faveur du prédicateur controversé Adil Charkaoui, du Collectif québécois contre l'islamophobie.

Samedi, M. Cloutier a affirmé qu'il avait communiqué avec la Sûreté du Québec après avoir reçu des menaces sur les réseaux sociaux à cause de ce qu'il a décrit comme un «amalgame irresponsable».

Dans ses commentaires d'introduction, dimanche, M. Lisée n'a fait aucune mention de ses déclarations de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer