Énergie Est: une étude d'impact qui reste secrète

TransCanada a transmis au gouvernement le « premier volet »... (photo edouard plante-fréchette, archives la presse)

Agrandir

TransCanada a transmis au gouvernement le « premier volet » de l'étude d'impact de son projet Énergie Est, hier. Un document qui restera secret pendant des semaines, voire pendant des mois.

photo edouard plante-fréchette, archives la presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) TransCanada a transmis au gouvernement le « premier volet » de l'étude d'impact de son projet Énergie Est, lundi.

Un document qui restera secret pendant des semaines, voire pendant des mois. Le rapport est « confidentiel » tant et aussi longtemps que Québec ne l'aura pas transmis au BAPE, a-t-on indiqué au bureau du ministre de l'Environnement, David Heurtel. 

En avril, TransCanada a accepté de soumettre Énergie Est à une étude détaillée du BAPE, même si l'entreprise albertaine considère que seul le gouvernement fédéral a l'autorité de statuer sur le projet. Elle avait jusqu'à lundi pour remettre son étude d'impact à Québec. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer