Aide sociale: l'adoption de la réforme pourrait être reportée à l'automne

François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, ouvre la porte à ce que l'adoption de sa réforme de l'aide sociale soit reportée à l'automne.

« On n'a jamais dit que c'était impératif que ce soit fait cet été », a-t-il répondu hier. La session parlementaire prend fin le 10 juin.

L'étude du projet de loi 70 dure depuis plus de 65 heures maintenant. « Il faut avouer qu'on n'avance pas beaucoup », a dit le ministre.

Le Parti québécois demande le retrait du projet de loi parce qu'il est opposé à ce que des sanctions financières soient imposées aux nouveaux prestataires qui ne participeraient pas à un programme d'intégration en emploi ou de retour aux études.

Son député Dave Turcotte s'est toutefois montré ouvert à des « sanctions autres que monétaires ». M. Blais y a vu un signe d'ouverture.

Il a également fait valoir que la Coalition avenir Québec semblait appuyer sa réforme. Il a déposé des recherches européennes qui prouvent selon lui que les sanctions financières incitent les prestataires d'aide sociale à intégrer le marché du travail.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer