Le prochain chef du PQ élu le 7 octobre

Le successeur de Pierre Karl Péladeau à la tête du Parti québécois sera connu... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(DRUMMONDVILLE) Le successeur de Pierre Karl Péladeau à la tête du Parti québécois sera connu le 7 octobre, à l'issue d'un vote par téléphone ou par internet.

Lors de la Conférence des présidents du PQ à Drummondville, dimanche, les militants ont adopté les règles de la campagne. Ils ont entériné pour l'essentiel la proposition soumise par l'exécutif du parti.

Ainsi, la période de mise en candidature débutera lundi et se terminera le 30 juin. La course à la direction sera officiellement lancée le 4 juillet avec la présentation des candidats officiels.

D'ici le 30 juin, toute personne qui veut briguer la direction du PQ devra recueillir 1500 signatures provenant d'au moins sept régions et de 45 circonscriptions différentes, avec un minimum de 10 signatures dans chacune de celles-ci. Elle devra débourser 20 000 $, dont une première tranche de 10 000 $ lors du dépôt de son bulletin de mise en candidature. L'autre tranche devra être versée avant les débats prévus en septembre. Il y en aura deux: l'un à Montréal et l'autre dans une région qui sera déterminée selon un tirage au sort.

Les règles pour entrer dans la course sont «exigeantes, oui, mais c'est exigeant être chef du Parti québécois et ça va être exigeant tout à l'heure d'être chef du gouvernement», a soutenu le président du PQ, Raymond Archambault. Mais il considère qu'il est tout à fait «possible» de respecter ces règles.

Le plafond de dépenses pour chaque candidat est fixé à 200 000$, un montant deux fois moindre que lors de la précédente course. Seul Pierre Karl Péladeau avait atteint le maximum de 400 000$ - il a toujours une dette de 129 000$ dans les livres du DGE qu'il devra payer avec des dons d'un maximum de 500$. De son côté, Alexandre Cloutier avait dépensé 70 000$, a ajouté M. Archambault.

Un contributeur pourra verser un don maximal de 500$, comme la dernière fois.

Le vote électronique se déroulera du 5 au 7 octobre. Il s'agit d'un scrutin préférentiel: un membre pourra identifier dans l'ordre les candidats de son choix. Ainsi, il ne sera pas nécessaire pour le parti de faire voter les membres dans un second tour si un candidat ne recueille pas une majorité absolue dès le premier décompte.

Le président du PQ, Raymond Archambault, a expliqué que ce choix a été fait «pour des raisons financières». Le parti a décidé que ses dépenses pour cette campagne à la direction «ne doivent pas dépasser 450 000$». Lors de la précédente course, le budget avait été fixé à 800 000$ mais les dépenses se sont finalement élevées à 460 000$.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer