Intérim au PQ: Gaudreault se lance, Drainville renonce

Le député péquiste Sylvain Gaudreault... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le député péquiste Sylvain Gaudreault

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault sera candidat pour assumer l'intérim à la barre de l'aile parlementaire du Parti québécois.

Selon des proches, il peut déjà compter sur des appuis chez ses collègues du caucus. En entrevue en matinée, mardi il n'a pas voulu confirmer ses intentions.

«Ce n'est pas une question de personnalité, mais de stabilité du groupe, c'est ce qui me préoccupe, être capable de faire le travail dès la semaine prochaine à l'Assemblée nationale» insiste-t-il. «Quel que soit le rôle que je jouerai, il sera important. Il faut envoyer un message de calme et de confiance» observe-t-il.

On s'attend à ce qu'Agnès Maltais qui avait déjà été candidate contre Stéphane Bédard en 2014 soit à nouveau candidate. Mme Maltais faisait partie d'une délégation de députés actuellement en France, mais rentrera rapidement.

Une inconnue de taille, les intentions de Bernard Drainville. À l'interne, on estime qu'il n'aurait pas les appuis suffisants pour se lancer dans une course à la direction du PQ. Il était très près de Pierre Karl Péladeau. Il pourrait être tenté par l'intérim, mais hésitera à contrecarrer les efforts de Sylvain Gaudreault qui l'avait appuyé dans la course au leadership, l'an dernier. M. Gaudreault avait été irrité par la défection de M. Drainville au profit de Pierre-Karl Péladeau.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer