Le Parti québécois dénonce l'«intimidation» de Jaggi Singh

Jaggi Singh... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jaggi Singh

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Parti québécois (PQ) promet de ne pas se laisser intimider par une tête d'affiche altermondialiste qui fait planer une menace de «confrontation pas dans un esprit "fraternel"» sur une conférence de Léo Bureau-Blouin, organisée la semaine prochaine à Montréal.

Jaggi Singh, militant d'extrême gauche bien connu, a affirmé sur les réseaux sociaux qu'il comptait offrir aux péquistes «l'accueil [qu'ils mérite[nt]».

«On se voit la semaine prochaine. Le bar sera rempli. Mais pas par des militants péquistes, ça c'est certain», a écrit Jaggi Singh sur le mur Facebook de l'événement Hockey et politique avec Léo Bureau-Blouin. «[P.K. Subban] joue avec ses coudes, comme j'aime le faire (métaphoriquement) avec les politiciens hypocrites.»

«De l'intimidation»

Au Parti québécois, on ne compte pas plier devant la menace. C'est «de la confrontation, de l'intimidation de personnes avec lesquelles [Jaggi Singh] est en désaccord politique», a dénoncé Marc Desnoyers, président de l'association locale du PQ dans Laurier-Dorion, qui organise l'événement. «Pour nous, l'intimidation n'est pas une forme acceptable de débat», a-t-il ajouté. L'événement devrait bel et bien se dérouler mercredi soir dans un bar de Villeray.

Jaggi Singh n'a pas répondu au message de La Presse.

Sur le mur de l'événement, il semble toutefois particulièrement froissé que des militants péquistes se réunissent «au sein d'un quartier immigrant». «J'ai beaucoup de questions (et commentaires) concernant le rôle de Léo dans la défense de la Charte xénophobe proposé[e] en 2013-2014», écrit le militant.

Marc Desnoyers rejette cette idée. «Villeray, c'est le quartier qui est le nôtre, c'est le quartier où j'habite, où je milite depuis bientôt cinq ans, a-t-il dit. On n'a pas à ne pas se sentir les bienvenus dans notre quartier. Il n'est pas question que l'on se fasse dire où et quand on peut se réunir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer