Stéphane Bédard accepte son nouveau rôle

Stéphane Bédard...

Agrandir

Stéphane Bédard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dépouillé de son titre de leader parlementaire du Parti québécois, Stéphane Bédard a dit accepter les nouvelles fonctions que lui a confiées son chef Pierre Karl Péladeau, mercredi.

Le député de Chicoutimi a été leader en chambre pendant sept ans et a servi comme chef par intérim après la démission de Pauline Marois. Il a été muté au poste de critique en matière de Justice lors d'un remaniement annoncé dimanche par M. Péladeau.

En point de presse, mercredi, le député a assuré qu'il accepte le nouveau mandat avec sérénité. Il s'est dit « fier » d'avoir mené les troupes péquistes au Salon bleu pendant plusieurs années.

« Il appartient au chef de déterminer où on peut être le plus utile à la cause qu'on défend et aux intérêts des Québécois, a-t-il dit. On m'a donné un nouveau mandat et je compte le réaliser avec professionnalisme. »

Il a assuré qu'il compte terminer son mandat.

M. Péladeau a annoncé un remaniement important de son cabinet fantôme, dimanche soir. Bernard Drainville a hérité du poste névralgique de leader parlementaire.

Cette fonction n'est pas seulement prestigieuse, elle est aussi payante. Le leader parlementaire de l'opposition officielle reçoit une prime de 32 000$ à son salaire de base de député.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer