Stéphane Bédard accepte son nouveau rôle

Stéphane Bédard...

Agrandir

Stéphane Bédard

(Québec) Dépouillé de son titre de leader parlementaire du Parti québécois, Stéphane Bédard a dit accepter les nouvelles fonctions que lui a confiées son chef Pierre Karl Péladeau, mercredi.

Le député de Chicoutimi a été leader en chambre pendant sept ans et a servi comme chef par intérim après la démission de Pauline Marois. Il a été muté au poste de critique en matière de Justice lors d'un remaniement annoncé dimanche par M. Péladeau.

En point de presse, mercredi, le député a assuré qu'il accepte le nouveau mandat avec sérénité. Il s'est dit « fier » d'avoir mené les troupes péquistes au Salon bleu pendant plusieurs années.

« Il appartient au chef de déterminer où on peut être le plus utile à la cause qu'on défend et aux intérêts des Québécois, a-t-il dit. On m'a donné un nouveau mandat et je compte le réaliser avec professionnalisme. »

Il a assuré qu'il compte terminer son mandat.

M. Péladeau a annoncé un remaniement important de son cabinet fantôme, dimanche soir. Bernard Drainville a hérité du poste névralgique de leader parlementaire.

Cette fonction n'est pas seulement prestigieuse, elle est aussi payante. Le leader parlementaire de l'opposition officielle reçoit une prime de 32 000$ à son salaire de base de député.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer