Fiducie sans droit de regard: «une question de semaines», dit Péladeau

Pierre Karl Péladeau... (PHOTO CLÉMENT ALLARD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau

PHOTO CLÉMENT ALLARD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) C'est une question de semaines avant que ne soit constituée la fiducie sans droit de regard promise par le nouveau chef du PQ, Pierre Karl Péladeau.

Comme la «très grande majorité des actifs de Quebecor sont dans le secteur des télécommunications, des organismes fédéraux comme Industrie Canada et le CRTC doivent donner leur approbation au transfert de propriété. C'est une affaire de semaines avant que tout soit complété», a fait savoir hier le chef péquiste Pierre Karl Péladeau, en marge de la cérémonie d'intronisation de Dany Laferrière à l'Académie française.

«Ça dérange beaucoup nos adversaires. François Legault et le premier ministre sont-ils inquiets de leur situation électorale? Il faut leur demander», lance M. Péladeau.

«J'ai donné des instructions pour que la fiducie sans droit de regard soit constituée», a déclaré le leader péquiste en soirée, soulignant qu'en vertu de la loi, il n'était pas tenu de mettre ses avoirs en fiducie. M. Péladeau a profité de ce séjour à Paris décidé à la dernière minute pour renouer les liens historiques entre le PQ et le Parti socialiste français. Alexandre Cloutier, le député de Lac-Saint-Jean, sera d'ailleurs observateur au prochain congrès du PS.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer