Martine Ouellet propose d'investir 13,5 millions en culture

Si elle est élue chef du PQ, Martine... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Si elle est élue chef du PQ, Martine Ouellet veut aussi augmenter de 30 % les bourses destinées aux artistes qu'octroie le Conseil des lettres et des arts du Québec. Cette mesure coûterait 3 millions et permettrait d'ajouter 500 nouvelles bourses, a-t-elle dit.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La candidate dans la course à la direction du Parti québécois (PQ), Martine Ouellet, propose d'investir 13,5 millions de dollars en culture, dont 5 millions pour augmenter le nombre de sorties culturelles offertes aux enfants du primaire et du secondaire.

Mme Ouellet en a fait l'annonce lundi matin au Théâtre Prospero, à Montréal, entourée de l'actrice Sylvie Legault et du scénariste François Avard. 

Si elle est élue chef du PQ, la députée de Vachon veut aussi augmenter de 30% les bourses destinées aux artistes qu'octroie le Conseil des lettres et des arts du Québec. Cette mesure coûterait 3 millions et permettrait d'ajouter 500 nouvelles bourses, a-t-elle dit. 

Dans les écoles, Mme Ouellet souhaite également injecter 2,5 millions afin d'ajouter 200 000 nouveaux livres. Questionnée si elle voulait sévir contre les commissions scolaires qui n'achètent pas de nouveaux livres avec les fonds destinés pour ce faire, la candidate à la direction du PQ a répondu qu'elle n'était pas «dans le détail de la structure et de la bureaucratie, mais [qu'il fallait] d'abord trouver un résultat et s'assurer que les commissions scolaires utilisent [ces] fonds» pour l'achat de livres. 

PKP et un deuxième tour 

Alors que la course à la direction du PQ tire à sa fin, plusieurs observateurs évaluent la possibilité qu'il y ait un deuxième tour, advenant que le meneur, Pierre Karl Péladeau, n'obtienne pas une majorité absolue des votes. 

Dimanche, lors d'un débat des aspirants-chefs à Rimouski, la question de l'appui des membres aux différents candidats a divisé Martine Ouellet et Alexandre Cloutier, qui se sont livrés à une bataille de chiffres et de sondages internes.

Questionnée par La Presse si son rival et elle avaient discuté de la possibilité de faire une alliance lors d'un éventuel deuxième tour, Mme Ouellet a répondu que non.

«Il n'a jamais été question d'alliance, a dit Mme Ouellet, sans équivoque. «De toute façon, mon équipe et moi ne ferons pas d'alliance avec de l'ambiguïté, ou avec la continuité de la gouvernance souverainiste. Moi, je ne veux pas travailler avec le 40 % de la population qui est déjà convaincue du bien-fondé de notre projet. Je veux convaincre les autres», a-t-elle affirmé.

Le plan Ouellet en culture

  • 5 millions pour ajouter deux sorties culturelles par élèves du primaire et deux sorties culturelles par élèves du secondaire      
  • 3 millions supplémentaire en bourses octroyées par le Conseil des lettres et des arts du Québec
  • 2 millions supplémentaires dans le budget de programmation de Télé-Québec pour diffuser 20 nouveaux films d'auteur québécois
  • 1 million pour rétablir le budget de Secondaire en spectacle 
  • 2,5 millions pour ajouter 200 000 nouveaux livres dans les écoles du Québec

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer