Péladeau recrute le porte-parole d'Hydro-Québec durant la crise du verglas

Steve Flanagan... (Photo site internet Flanagan Relations publiques)

Agrandir

Steve Flanagan

Photo site internet Flanagan Relations publiques

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
Québec

L'ancien porte-parole d'Hydro-Québec Steve Flanagan, qui s'est fait connaître durant la crise du verglas, a été embauché comme directeur des communications du candidat à la direction du Parti québécois Pierre Karl Péladeau.

M. Péladeau n'a pas donné de précisions sur les mandats qui seront confiés à M. Flanagan, qui se joint à l'équipe du candidat une semaine après la controverse entourant ses propos sur l'immigration et la souveraineté.

Sur son compte Twitter, M. Flanagan, qui se décrit comme un spécialiste de la gestion de crise et des communications, a affirmé mercredi qu'il est heureux de se joindre «à une équipe gagnante».

En 1998, M. Flanagan était devenu une vedette instantanée lorsqu'il a été associé à la gestion de la crise du verglas à titre de porte-parole d'Hydro-Québec.

Avant de se rendre à une réunion des députés de l'Assemblée nationale, mercredi, M. Péladeau ne s'est pas expliqué sur les raisons de l'arrivée de M. Flanagan à ce moment précis de la course, à mi-chemin du vote, prévu en mai.

«C'est arrivé en ce moment, a-t-il dit. (...) C'est un ajout à notre équipe, nous en sommes très fiers, c'est le dernier droit.»

Le choix de M. Flanagan, qui sera rémunéré pour son travail, a été fait au terme d'une sélection de plusieurs candidats, a expliqué M. Péladeau.

«Je ne crois pas qu'il y ait eu de crise, la campagne se poursuit bien, a-t-il dit. Nous avons eu (mardi) un cocktail de financement, ça s'est très bien passé.»

La semaine dernière, M. Péladeau a dû s'excuser après avoir laissé entendre que la démographie et l'immigration pourraient éventuellement freiner le projet souverainiste.

Mercredi, il n'a pas été possible d'avoir d'entrevue avec M. Flanagan, mais l'organisation de campagne de M. Péladeau a fait savoir que sa tâche consistera essentiellement à travailler avec le candidat sur la préparation des quatre derniers débats ainsi que sur ses allocutions.

M. Flanagan guidera également l'équipe des communications déjà en place dans l'exécution de ses tâches, a précisé l'attaché de presse Marc-André De Blois.

Le mandat de M. Flanagan sera réalisé à titre personnel et non par son entreprise Flanagan Relations publiques, a expliqué mercredi son associé Victor Henriquez.

Candidate à la direction du PQ, la députée Martine Ouellet a souligné que M. Flanagan, qui habite comme elle sur la Rive-Sud de Montréal, a une expertise en gestion de crise.

«J'ai appris ça ce matin, a-t-elle dit. Je connais bien Steve Flanagan, il vient de Longueuil aussi. Lui ça spécialité c'est gestion de crise. (...) Ils ont dû trouver qu'ils avaient besoin de soutien supplémentaire, j'imagine, mais c'est à M. Péladeau que vous devriez le demander.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer