Numérique: Cloutier croit qu'il faut un ministre responsable

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier.... (PHOTO GIMMY DESBIENS, ARCHIVES LE QUOTIDIEN)

Agrandir

Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier.

PHOTO GIMMY DESBIENS, ARCHIVES LE QUOTIDIEN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Le candidat à la direction du Parti québécois Alexandre Cloutier croit qu'un ministre devrait être chargé de tout le dossier du numérique au gouvernement.

Selon M. Cloutier, il faut mettre fin au gaspillage de fonds publics dans le domaine de l'informatique.

Une meilleure coordination entre les services informatiques des ministères et organismes permettrait des économies de plusieurs centaines de millions de dollars chaque année.

M. Cloutier propose l'utilisation du logiciel libre dans l'administration publique ainsi que la reconstruction de l'expertise interne au lieu du recours à des consultants externes dans les dossiers informatiques.

Pour le candidat et député de Lac-Saint-Jean, la nomination d'un ministre qui se consacre au numérique améliorerait la cohérence dans ce dossier.

M. Cloutier estime que la formule actuelle ne fonctionnera pas de façon efficace sans ministre responsable.

«Il aurait une responsabilité de chapeauter l'ensemble de l'oeuvre par des politiques générales, a-t-il dit. Ça ne veut pas dire qu'il n'aurait pas de budgets donnés avec conditions d'appels d'offres.»

Par ailleurs, M. Cloutier a estimé que l'accessibilité à Internet est entravée par le coût prohibitif exigé par les entreprises de télécommunications. Selon le candidat, il devrait y avoir plus de place à la concurrence.

«Le coût au Québec est plus élevé qu'ailleurs, ça fait partie des problématiques et des enjeux qui malheureusement relèvent beaucoup du gouvernement fédéral, a-t-il dit. Mais c'est évident qu'on paie plus ici qu'ailleurs. Il faut trouver des façons d'y mettre fin. (...) J'aimerais ça vous détailler ma vision de la concurrence qui devrait avoir lieu dans ce domaine-là, mais malheureusement ça relève du gouvernement d'Ottawa et du CRTC.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer