Péladeau critiqué pour son intervention lors d'un spectacle

Pierre Karl Péladeau... (PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau

PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Libéraux et caquistes ont critiqué mardi l'intervention de Pierre Karl Péladeau en plein spectacle pour qu'une chanteuse se produise en français.

Le premier ministre Philippe Couillard a répondu par une boutade à une question sur les commentaires tenus par le candidat à la direction du Parti québécois lors d'un récent spectacle du groupe Groenland à Rouyn-Noranda.

« J'espère certainement que l'actionnaire majoritaire de Québecor s'assurera que La Voix soit désormais 100% en français, a-t-il ironisé. C'est la même chose pour l'amphithéâtre qui sera ouvert près d'ici (l'amphithéâtre de Québec, qui sera géré par Québecor). J'espère que le premier spectacle sera entièrement en français. »

La ministre de la Culture, Hélène David, a qualifié de « malheureuse » l'intervention du député de Saint-Jérôme. Elle a souligné que plusieurs artistes québécois chantent en anglais, notamment Céline Dion, dont l'amitié avec la conjointe de M. Péladeau, Julie Snyder, est bien connue.

« Je trouve ça un peu malheureux parce qu'on a des groupes comme Arcade Fire qui peuvent chanter en Anglais et faire connaître le meilleur de ce qu'on a à offrir, a dit Mme David. Et ils chantent et ils parlent en français aussi. »

« Ce n'est pas la façon la plus appropriée de s'exprimer sur un enjeu, quel qu'il soit », a-t-elle ajouté.

François Legault s'est lui aussi régalé de la controverse entourant l'aspirant-chef du PQ.

« On veut tous qu'il y ait plus de gens qui parlent français, a-t-il dit. Est-ce qu'on veut interdire à tous les groupes au Québec de chanter en anglais ? Je trouve que c'est un peu exagéré. »

M. Péladeau n'a pas rencontré les journalistes mardi. Lors du Conseil national du Parti québécois, en fin de semaine, a dit avoir à coeur la promotion et le rayonnement de la langue française.

Questionné sur les critiques des adversaires de M. Péladeau, le chef par intérim du PQ, Stéphane Bédard, a dit ne pas vouloir verser « dans l'anecdote. »

« Je n'ai pas à commenter ce qui se passe dans la course mais je suis toujours content de voir des députés défendre le français et tout Québécois en faire la promotion, a-t-il dit. C'est à eux à déterminer le lieu et le comment. »

Le 29 janvier, en présence de 200 spectateurs, le député de Saint-Jérôme a interpellé la chanteuse Sabrina Halde du groupe québécois Groenland, qui chante en anglais. « En français s'il vous plaît ! » a-t-il crié. Selon des témoins, l'intervention de M. Péladeau, qui a provoqué une certaine surprise dans la salle

- Avec la collaboration de Tommy Chouinard

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer