Bernard Drainville brigue la direction du PQ

Bernard Drainville... (Photo: Olivier Pontbriand, archives La Presse)

Agrandir

Bernard Drainville

Photo: Olivier Pontbriand, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sans surprise, l'ex-ministre Bernard Drainville fera le saut dans la course à la direction du Parti québécois de façon imminente, une semaine après l'entrée en course de sa collègue Martine Ouellet. Il deviendra ainsi le second prétendant à la succession de Pauline Marois.

Selon ce qu'a pu confirmer La Presse, il ira cueillir son bulletin de candidature dès lundi aux bureaux de sa formation politique.

Il lancera sa campagne dans son fief de Marie-Victorin, sur la Rive-Sud de Montréal, la fin de semaine prochaine.

Depuis quelques mois, M. Drainville laissait planer le doute sur son éventuelle candidature en assurant qu'il était toujours en réflexion. La semaine dernière, il avait indiqué qu'il annoncerait sa décision avant la fin du mois d'octobre.

Plus tôt cet automne, Bernard Drainville avait publié une lettre ouverte dans laquelle il proposait que le Parti québécois n'organise pas de référendum sur la souveraineté du Québec avant un deuxième mandat aux rênes du Québec. Un scrutin en 2023 laisserait le temps aux souverainistes de préparer le terrain adéquatement tout en fixant une date ferme, un objectif clair.

«Le Parti québécois ne doit plus jamais se présenter devant les électeurs québécois avec une position ambiguë à propos de la tenue ou non d'un référendum, avait écrit le député. Pour moi, ça veut dire qu'aux prochaines élections, en 2018, nous devrons nous engager à ne pas tenir de référendum dans un premier mandat.»

Au contraire, sa collègue et adversaire Martine Ouellet s'inscrit dans la lignée des «indépendantistes pressés» en proposant un référendum sur la souveraineté dès un premier mandat du Parti québécois.

Bernard Drainville a fait son entrée en politique en 2007. Il a été le porte-étendard de la controversée Charte des valeurs durant les derniers mois de pouvoir du gouvernement Marois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer