Discours inaugural de Couillard: le PQ guère enthousiaste

Le chef de l'opposition Stéphane Bédard a estimé... (Photo CLEMENT ALLARD, archives PC)

Agrandir

Le chef de l'opposition Stéphane Bédard a estimé qu'il faudrait attendre le budget pour avoir une idée claire des intentions des libéraux.

Photo CLEMENT ALLARD, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Parti québécois ne s'est guère montré enthousiaste face à la vision présentée par le premier ministre libéral.

 «On dresse un portrait très noir, mais on ne dit pas de quelles façons on va faire face à cette réalité, en retardant des projets économiques, ils se coupent des possibilités de revenus », a dénoncé le chef de l'opposition officielle, Stéphane Bédard.

La Coalition avenir Québec a reproché au premier ministre de renier ses propres engagements.

«Avez-vous entendu une réduction ? Avez-vous entendu spécifiquement oui nous allons abolir la taxe santé ? Oui nous allons abolir les taxes des contribuables ? Moi je n'ai entendu que des mots», a relevé le leader parlementaire de la CAQ, François Bonnardel.

La porte-parole de Québec Solidaire, Françoise David, a prévenu que les compressions annoncées par les libéraux heurteront la population de plein fouet.

«L'équilibre budgétaire en 2015-2016 est rigoureusement impossible à moins de couper largement dans les dépenses publiques, et ça va faire mal à la population», a-t-elle déploré.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer