Régimes de retraite: une loi sera déposée en juin

Les maires de Montréal et de Québec sont... (Photo CLEMENT ALLARD, PC)

Agrandir

Les maires de Montréal et de Québec sont sortis satisfaits d'une rencontre avec M. Couillard dans ses bureaux de Québec, mardi.

Photo CLEMENT ALLARD, PC

(QUÉBEC) Le premier ministre Philippe Couillard s'est engagé auprès des maires Denis Coderre et Régis Labeaume à déposer en juin un projet de loi pour restructurer les régimes de retraite des employés municipaux. Mais il n'a pu promettre que la pièce législative sera adoptée avant la pause estivale.

Le premier ministre Philippe Couillard s'est engagé auprès... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Les maires de Montréal et de Québec sont sortis satisfaits d'une rencontre avec M. Couillard dans ses bureaux de Québec, mardi. L'enjeu des déficits des régimes de retraite a été au coeur des discussions. Un projet de loi « sera déposé en juin » et, « avant la fin de l'année, il n'y a aucun doute » qu'il sera adopté, a affirmé Régis Labeaume.

« La question des régimes de retraite est une priorité pour nous. On a pu obtenir que, dans cette session parlementaire, il va y avoir dépôt d'un projet de loi. Par la suite, ils vont cheminer très rapidement », a dit de son côté Denis Coderre.

Une heure plus tôt, avant le début de la rencontre, Régis Labeaume affirmait que « dans la mesure où c'est possible, on souhaite que (le projet de loi) soit voté avant la fin de la session qui s'en vient ».

Mais à moins d'un revirement de situation, la courte durée de cette session parlementaire ne le permettra pas. La session débutera le 20 mai pour se terminer à la mi-juin - à moins que les partis s'entendent pour la prolonger, ce qui est probable dans les circonstances. Il doit entre autres y avoir débat sur le discours d'ouverture que prononcera M. Couillard, un autre sur le budget, et des commissions parlementaires sur les crédits des ministères.

Régis Labeaume s'est dit conscient que la session est très courte. Il se réjouit que M. Couillard soit déterminé à régler le dossier dans les plus brefs délais. « Tout le monde a la volonté de faire ça le plus rapidement possible. Les discussions qu'on a eues sur l'échéancier nous soulagent et nous confortent dans l'idée que le gouvernement veut vraiment aller aussi vite qu'on pouvait l'espérer », a-t-il soutenu à la sortie de la rencontre.

Le gouvernement Marois avait déposé un projet de loi sur la restructuration des régimes de retraite avant de déclencher des élections. Les libéraux en déposeront un nouveau. Le Parti libéral a déjà indiqué qu'il souhaite donner un an aux parties pour négocier et trouver des solutions en vue de remettre à flot les régimes de retraite. En cas d'échec des pourparlers, un arbitre serait appelé à trancher.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer