Lisée: oui à un référendum, sans date précise

«Ce référendum nous ne le tiendrons que lorsque... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

«Ce référendum nous ne le tiendrons que lorsque nous jugerons qu'une majorité de Québécois veulent faire ce vote», a déclaré Jean-François Lisée.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MONTRÉAL

Le gouvernement québécois a réitéré dimanche sa volonté de tenir un référendum sur la question de la séparation du Québec du reste du Canada, sans préciser quand il se tiendrait.

«Le gouvernement du Parti québécois ne va pas brusquer ou braquer les Québécois dans un échéancier référendaire qui aurait un automatisme quel qu'il soit, tout le monde sait que nous voulons l'indépendance», a déclaré le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, Jean-François Lisée, membre du gouvernement péquiste, dans une entrevue diffusée sur ICI Radio-Canada Télé.

Ces déclarations interviennent alors que la première ministre Pauline Marois devrait déclencher des élections anticipées dans les semaines à venir, espérant ainsi obtenir un second mandat et un gouvernement majoritaire.

«Ce référendum nous ne le tiendrons que lorsque nous jugerons qu'une majorité de Québécois veulent faire ce vote», a-t-il ajouté. «Est-ce que ce sera dans le premier mandat, dans le deuxième, dans le troisième? Je ne le sais pas».

Et à la question de la journaliste: «Vous ne ferez pas un troisième référendum si vous n'êtes pas certain de le gagner?», le ministre a répondu: «Vous pouvez dire ça comme ça, parce qu'on veut faire gagner le Québec».

Les Québécois ont voté deux fois contre l'indépendance, en 1980 et en 1995.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer