Fonds FTQ: le gouvernement hausse le ton

La ministre du Travail, Agnès Maltais... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La ministre du Travail, Agnès Maltais

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne

Le gouvernement Marois hausse le ton en s'adressant aux dirigeants du Fonds de solidarité de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ).

La ministre du Travail, Agnès Maltais, a montré des signes d'impatience, mercredi, en faisant écho aux critiques de l'opposition caquiste.

Mme Maltais presse les gestionnaires du Fonds de présenter leurs nouvelles règles de gouvernance rapidement, pour assainir les pratiques et rétablir la crédibilité du Fonds, mise à mal par les révélations de la commission Charbonneau.

En comparution devant une commission parlementaire au début de novembre dernier, la haute direction du Fonds avait pris l'engagement de présenter de nouvelles règles au gouvernement, qui pourra ensuite changer la loi. Le Fonds s'était engagé à rendre un rapport au plus tard le 31 mars 2014.

La CAQ de François Legault est toutefois plus pressée et exige rapidement d'enlever le Fonds des mains de la FTQ. En marge du caucus du PQ qui s'est ouvert mercredi matin à Shawinigan, Agnès Maltais a à la fois demandé à M. Legault un peu de patience, tout en poussant les dirigeants du Fonds à bouger.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer