Charte des valeurs: publication d'un manifeste des «inclusifs»

La chroniqueuse Judith Lussier.... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

La chroniqueuse Judith Lussier.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le débat entourant la Charte des valeurs québécoises provoque l'arrivée dans le paysage politique québécois d'un nouveau groupe réuni sous la bannière des «inclusifs».

Un texte, intitulé «Manifeste pour un Québec inclusif», a abondamment circulé en secret ce week-end sur les réseaux sociaux. Il a été mis en ligne dans les heures qui ont suivi la présentation de la Charte par le ministre péquiste Bernard Drainville. 

Il est coécrit par l'avocat et blogueur Rémi Bourget, la professeure en philosophie à l'Université de Montréal Ryoa Chung, l'avocat constitutionnaliste Frédéric Bérard et la chroniqueuse Judith Lussier.  

Le manifeste, qui dit être signé par un regroupement de fédéralistes et souverainistes, explique en quatre étapes pourquoi il faut être opposé au projet de Charte des valeurs québécoises. 

«En tant que Québécois, habitants de surcroît dans la grande région de Montréal, nous sommes témoins privilégiés de la diversité du Québec d'aujourd'hui. Nous constatons que des femmes et des hommes de toutes les origines y vivent ensemble dans l'harmonie. Nous dénonçons vivement qu'une poignée d'événements anecdotiques ayant marqué l'imaginaire servent de justification à notre gouvernement pour retirer des droits fondamentaux à certains de nos concitoyens les plus vulnérables», dénoncent ces jeunes à l'unisson.

« (...) Nous demandons au gouvernement d'abandonner tout projet qui aurait pour effet de vulnérabiliser davantage un pan de la population et d'effriter la portée des droits fondamentaux sur lesquels se base la paix sociale si chère aux Québécois », concluent les signataires. 

Environ 200 personnes d'horizons différents ont appuyé le texte.  

***

Précision: le titre d'une version précédente de ce texte laissait entendre à tort que cette initiative était le fait de jeunes libéraux fédéraux. Nos excuses.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer