Jagmeet Singh se dit «profondément troublé» par les allégations contre Stoffer

Jagmeet Singh... (Photo Justin Tang, La Presse canadienne)

Agrandir

Jagmeet Singh

Photo Justin Tang, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le chef du NPD fédéral Jagmeet Singh s'est dit «profondément troublé» par les allégations d'inconduite contre un ancien député de son parti, Peter Stoffer.

Dans un article publié jeudi soir sur son site internet, le National Post dit avoir parlé à trois femmes qui ont accusé l'ancien élu néo-écossais d'avoir agi de façon inappropriée à leur endroit.

L'une d'entre elles, Lauren Dobson-Hughes, a déclaré que M. Stoffer l'avait embrassée et tâtée sans son consentement.

Mme Dobson-Hughes était alors une jeune employée du parti.

Le présumé geste aurait été commis dans un corridor de la Chambre des communes à l'automne 2009. Mme Dobson-Hughes a déclaré au Post que plusieurs autres députés et du personnel-cadre en avaient été témoins.

M. Stoffer n'a pas rappelé immédiatement La Presse canadienne, mais il a réfuté au National Post toutes les allégations contre lui.

Dans un communiqué de presse publié sur son compte Twitter, M. Singh dit croire les trois femmes citées dans le National Post, ajoutant que le NPD allait «continuer de réviser, de renouveler et d'élargir (ses) politiques en matière harcèlement à tous les échelons de (l') organisation».




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer