Chicoutimi-Le Fjord: le député fédéral Denis Lemieux démissionne

Denis Lemieux... (Photo Mariane L. St-Gelais, archives Le Quotidien)

Agrandir

Denis Lemieux

Photo Mariane L. St-Gelais, archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Une autre élection complémentaire se pointe à l'horizon sur la scène fédérale. Le député libéral Denis Lemieux a annoncé lundi qu'il démissionnait de son poste, citant des raisons strictement personnelles.

L'élu de Chicoutimi-Le Fjord a annoncé son départ en publiant une lettre sur sa page Facebook en matinée. «La seule et unique raison qui motive cette décision mûrement réfléchie est d'ordre familial», a-t-il tenu à préciser.

Selon ce qu'a affirmé lundi en entrevue téléphonique l'un de ses collaborateurs, Gilbert Savard, la famille de Denis Lemieux trouvait «très difficile» de «vivre autour d'un politicien, si on veut», sans toutefois fournir d'exemples précis des difficultés vécues.

Le député libéral avait récemment confié au journal local Le Quotidien qu'il désirait continuer à servir la population, mais que les membres de sa famille avaient peine à composer avec les aléas de la vie de politicien.

«Moi, je te dis tout de suite que je suis prêt à rester député de Chicoutimi-Le Fjord tant que Justin Trudeau sera premier ministre. J'adore ma job, car que je pense que je livre la marchandise», avait-il assuré dans une entrevue publiée le 14 octobre dernier.

«Mais si tu demandes à ma famille, elle veut que je démissionne tout de suite, elle veut que je démissionne ce soir, même. Mes proches trouvent ça très difficile», avait poursuivi l'élu lors de cet entretien avec le média régional.

Le député a conclu sa lettre de démission en soulignant qu'il n'accorderait aucune entrevue.

Dans sa lettre de démission, l'élu soutient que la décision des Canadiens d'avoir opté pour les libéraux de Justin Trudeau à la dernière élection «s'avère de plus en plus juste et profitable pour notre pays» et dit espérer qu'un libéral reprendra le flambeau dans sa circonscription.

Le premier ministre s'est tourné vers Twitter pour réagir au départ de son député, lundi. «Nos pensées accompagnent (Denis Lemieux). Merci d'avoir servi la population de Chicoutimi-Le Fjord. Vous allez nous manquer», a écrit M. Trudeau.

Cette démission au Québec survient au lendemain de l'annonce, par le premier ministre, de la tenue d'élections complémentaires dans quatre circonscriptions électorales au pays, le 11 décembre prochain.

Lors des dernières élections générales, en octobre 2015, Denis Lemieux avait ravi la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord au député sortant du Nouveau Parti démocratique, Dany Morin.

Il l'avait emporté avec 31,1 pour cent des voix contre 29,9 pour cent pour son adversaire néo-démocrate. Le Bloc québécois était arrivé en troisième position avec 20,5 pour cent des suffrages exprimés, suivi du Parti conservateur avec 16,4 pour cent.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer