Mourani à l'UNESCO, Miville-Dechêne émissaire aux droits et libertés

Maria Mouran... (PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPECIALE)

Agrandir

Maria Mouran

PHOTO ULYSSE LEMERISE, COLLABORATION SPECIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

La criminologue et ancienne députée bloquiste Maria Mourani a été nommée représentante du Québec à l'UNESCO.

Elle remplacera à compter du 5 décembre Julie Miville-Dechêne au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, à Paris.

L'ex-présidente du Conseil du statut de la femme occupait ce poste depuis un peu plus d'un an. Elle deviendra pour sa part émissaire aux droits et libertés de la personne.

Sur Twitter, l'ancienne journaliste de Radio-Canada a remercié le premier ministre Philippe Couillard de sa confiance et souligné que l'égalité des genres et les droits des LGBT se trouveront au coeur de son mandat.

Elle a également tenu à féliciter Mme Mourani, ajoutant que ses compétences de juriste et de chercheure en extrémisme violent lui seront «très utiles».




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer