Le fédéral débloque 760 millions pour renforcer la sécurité aux ambassades

L'ambassade du Canada à Washington... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'ambassade du Canada à Washington

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mike Blanchfield
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le gouvernement canadien renforcera la sécurité autour de ses missions diplomatiques - ce qui ne sera pas un luxe, selon certains hauts fonctionnaires.

De nouvelles sommes ont été annoncées à ce chapitre mardi dans l'énoncé économique livré par le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, mais elles ont moins attiré l'attention que la bonification de l'Allocation canadienne pour enfants et la Prestation fiscale pour le revenu de travail.

La nécessité d'améliorer la sécurité aux ambassades canadiennes avait été soulignée dans des notes de breffage transmises au nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau à la fin de 2015. Les attentats terroristes survenus depuis ont contribué à faire avancer la cause. Ainsi, une quinzaine d'agents de sécurité népalais embauchés par l'ambassade canadienne à Kaboul ont été tués dans une explosion, en 2016, alors qu'ils se rendaient au travail.

Pour renforcer la sécurité autour des missions diplomatiques, le gouvernement libéral annonce des investissements de 760 millions $ sur six ans, dont 156 millions $ en 2019-20, et de 127 millions $ par année ensuite. L'énoncé économique ne précise pas où exactement ces sommes seront affectées, mais dans un rapport de 2016, le gouvernement ciblait déjà le Proche-Orient et l'Afrique.

Dans une note préparée à la fin de 2015 pour le nouveau gouvernement Trudeau, les hauts fonctionnaires soulignaient que les coûts liés à la sécurité des missions diplomatiques augmentent plus vite que prévu. Le ministre des Affaires étrangères de l'époque, Stéphane Dion, en avait fait sa priorité.

Stephen Saideman, spécialiste des affaires étrangères à l'Université Carleton, à Ottawa, s'interroge quand même sur le temps que le gouvernement Trudeau aura mis pour trouver l'argent requis afin d'assurer la sécurité de son personnel à l'étranger.

«Ce gouvernement semble vouloir prendre son temps presque tout le temps», estime le professeur Saideman. «Alors, ça ne m'étonne pas beaucoup qu'ils aient mis deux ans avant d'agir - ils ont découvert, c'est clair, qu'ils disposaient de plus d'argent que prévu.»

Les sommes réservées à la sécurité des ambassades proviennent d'une enveloppe de près de 15 milliards $ en nouvelles dépenses annoncées mardi par le ministre Morneau, grâce à des recettes supplémentaires de 46,6 milliards $ prévues jusqu'en 2021-2022.

Gar Pardy, qui a été diplomate canadien en Amérique centrale, estime que les nouveaux budgets annoncés mardi sont importants, et devraient aussi permettre d'améliorer la sécurité des diplomates à leur domicile.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer