Décès du député libéral fédéral ontarien Arnold Chan à 50 ans

Justin Trudeau, Arnold Chan et Dominic LeBlanc, en... (Photo Sean Kilpatrick, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Justin Trudeau, Arnold Chan et Dominic LeBlanc, en 2014.

Photo Sean Kilpatrick, archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le député libéral fédéral ontarien Arnold Chan est décédé d'un cancer à l'âge de 50 ans.

M. Chan avait appris qu'il souffrait d'un carcinome du nasopharynx peu de temps après avoir remporté le siège de Scarborough-Agincourt lors d'une élection complémentaire en 2014. En mars 2016, il a révélé que le cancer était réapparu.

Le député avait fait un appel ému à ses collègues, en juin dernier, les invitant à relever le niveau des débats à la Chambre des communes.

Marié à Jean Yip, M. Chan était le père de trois garçons: Nathaniel, Ethan et Theodore. C'est son épouse qui a annoncé la nouvelle sur Twitter, jeudi. Elle a rappelé que M. Chan avait continué à représenter ses commettants pendant trois ans et demi tout en «luttant avec courage» contre le cancer.

C'est sa collègue libérale Judy Sgro, députée à Toronto, qui a souligné le décès de M. Chan lors d'une séance d'un comité des Communes, jeudi matin.

Le chef libéral, Justin Trudeau, a salué sur Twitter le député Chan, qui aura été selon lui «une inspiration» pour tous les parlementaires.

À l'Assemblée législative de l'Ontario, le ministre du Développement économique, Brad Duguid, qui représente la circonscription provinciale de Scarborough-Centre, a demandé aux députés une minute de silence pour M. Chan, un ancien chef de cabinet de l'ex-premier ministre libéral Dalton McGuinty.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer