ONU: Sophie Grégoire ouvre une conférence sur les filles et le leadership

Sophie Grégoire a rappelé lors d'une conférence qu'elle... (Photo David Boily, archives La Presse)

Agrandir

Sophie Grégoire a rappelé lors d'une conférence qu'elle avait elle-même souffert de troubles de l'alimentation lorsqu'elle était plus jeune.

Photo David Boily, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Sophie Grégoire a prononcé lundi matin l'allocution d'ouverture d'une conférence consacrée aux filles et au leadership, à Washington.

La femme du premier ministre canadien a encouragé les jeunes femmes à croire en elles et à reconnaître leur capacité de modeler le monde à leur façon.

Mme Grégoire a rappelé qu'elle avait elle-même souffert de troubles de l'alimentation lorsqu'elle était plus jeune, et elle a évoqué le manque de confiance que vivent souvent les jeunes filles face à leur apparence physique ou à leurs capacités véritables.

Des centaines de jeunes femmes participent à cette conférence organisée sous l'égide de la fondation «Girl Up» des Nations unies.

Mme Grégoire a aussi évoqué les divers programmes de développement international mis en place par le gouvernement canadien et destinés spécifiquement aux femmes. Elle a aussi soutenu que les sociétés où les femmes ont un certain pouvoir sont plus prospères.

Sortant parfois de son texte préparé, bien à l'aise en déambulant sur scène, Sophie Grégoire a reçu une ovation au début et à la fin de son discours. Elle a terminé son allocution en citant la jeune poétesse canadienne d'origine indienne Rupi Kaur, populaire sur les médias sociaux.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer